MONTRÉAL — Le capitaine du Canada, Dylan Strome, a insisté que les deux victoires contre la République tchèque lors des matchs préparatoires n’auraient pas d’importance quand les deux formations allaient croiser le fer, lundi.

Strome a admis que l’enjeu serait plus élevé quand les deux équipes se retrouveront à Montréal, en quarts de finale du Championnat mondial de hockey junior, alors qu’un duel contre la Suède ou la Slovaquie est à portée.

«Il ne faut rien prendre pour acquis, a dit Strome, qui mène tous les joueurs canadiens au chapitre des points avec huit. Tu dois être prêt à toute éventualité. Ce sont les quarts de finale et nous jouons pour notre vie.»

Strome et ses coéquipiers avaient blanchi les Tchèques 8-0 à Boisbriand, lors du camp d’évaluation du Canada, et la semaine suivante, ils leur avaient refait le coup au compte de 5-0, à Ottawa, lors des matchs préparatoires du tournoi.

«Depuis, ils ont eu quatre parties pour être prêts alors ce sera une équipe bien différente, a mentionné le capitaine de l’unifolié. Mais nous aussi nous le serons. On ne peut pas faire trop de cas des rencontres préparatoires. Nous ne nous soucions pas de ces affrontements.»

Le Canada a terminé au deuxième rang de son groupe grâce à une fiche de 3-1-0 lors de la ronde préliminaire. La seule défaite de l’équipe est survenue contre les Américains, samedi.

À la suite de l’entraînement de la formation canadienne, dimanche, l’entraîneur-chef Dominique Ducharme n’a pas révélé qui serait le gardien partant. Connor Ingram et Carter Hart ont tous les deux amorcé deux parties pour le Canada.

Les Tchèques ont quant à eux terminé en troisième position du groupe A en vertu d’un dossier de 1-1-2.

«La République tchèque possède plusieurs joueurs imposants et de solides défenseurs», a affirmé le défenseur canadien Thomas Chabot.

Dans son histoire, le Canada montre une fiche de 12-1-2 contre la République tchèque, au Championnat mondial junior.

Les représentants de l’unifolié seront toutefois privés des services du défenseur Philippe Myers, lundi. Ce dernier a quitté l’affrontement de samedi en raison d’une commotion cérébrale survenue au deuxième vingt.

Pour cinq joueurs du Canada, ce sera également un rappel de la sortie expéditive du pays lors du dernier tournoi. Le Canada avait terminé en sixième place après avoir perdu contre la Finlande en quarts de finale.

«Tous les joueurs qui ont fait partie de cette équipe savent comment nous nous sentions à la suite de ces quarts de finale, a indiqué Chabot. Personne ne veut que ça se produise. Nous savons que ça passe ou ça casse et nous sommes prêts.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!