Paul Chiasson Paul Chiasson / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — La Russie peut dire merci à Ilya Samsonov. Grâce à leur gardien, les Russes sont montés sur le podium pour la septième fois de suite au Championnat mondial junior, jeudi, en battant la Suède 2-1 en prolongation lors du match pour l’obtention de la médaille de bronze.

«Il a joué le match le plus incroyable, a déclaré l’espoir du Canadien de Montréal, Mikhail Sergachev. Je l’ai vu connaître de tels matchs avant, mais aujourd’hui, il s’est surpassé et il a réussi les arrêts les plus fous. C’était assez exceptionnel.»

Denis Guryanov a tranché le débat en glissant la rondelle entre les jambières de Felix Sandstrom sur une échappée à 33 secondes du début de la prolongation.

Kirill Kaprizov avait touché la cible en temps réglementaire pour la Russie. Avec son neuvième filet du tournoi, l’espoir du Wild du Minnesota est devenu le meilleur buteur russe dans l’histoire du Championnat.

Jonathan Dahlen a été le seul à tromper la vigilance de Samsonov, qui a de nouveau été fidèle à la réputation qu’il s’est bâtie durant le tournoi. Il a été tout simplement sublime en repoussant 38 rondelles, malgré qu’il a semblé être ennuyé par une blessure subie à la suite d’un déplacement brusque en deuxième période.

«Il est sorti fort pour eux, a commenté le capitaine suédois, Joel Eriksson Ek. Nous aurions peut-être dû créer un peu plus de circulation devant lui pour faire dévier les rondelles et prendre les retours, mais nous n’avons pas été capables de le faire ce soir.»

De l’autre côté, Sandstrom a été passablement moins occupé et a réalisé 24 arrêts. La Suède, qui n’avait pas subi la défaite au cours de la ronde préliminaire, a été exclue du podium pour une troisième année consécutive.

«Il a eu un peu de chance, mais les bons gardiens en ont, a dit l’entraîneur suédois Tomas Monten. Je crois que les deux meilleurs gardiens du tournoi étaient sur la patinoire aujourd’hui et les deux se sont très bien battus.»

Pas le duel espéré

Si l’enjeu était tout de même une médaille de bronze, les deux équipes semblaient ne pas trop lui accorder d’importance. L’intensité et la détermination n’étaient en aucun point comparables à ce que les deux formations avaient offert la veille, en demi-finale.

«C’était difficile parce que nous étions physiquement et émotionnellement épuisés, a concédé Kaprizov. Mais nous avons bien bataillé jusqu’à la fin. Une médaille de bronze, c’est une médaille tout de même.»

Les Russes ont mis 13 minutes 30 secondes à avant de décocher leur deuxième tir de la rencontre et ils ont terminé la première période avec un faible total de trois lancers. Peu importe, ce sont eux qui ont ouvert la marque à 16 secondes du début du deuxième engagement quand Kaprizov a contourné Jacob Larsson avant de battre Sandstrom entre les jambières.

Les Suédois ont tout de même continué d’appliquer de la pression, et la loi de la moyenne a fait en sorte que Samsonov a fini par céder sur le 21e tir dirigé vers lui. Yegor Rikov a joué de mollesse devant son filet et Dahlen en a profité pour surprendre le gardien russe en décochant un tir auquel il ne s’attendait pas.

Samsonov a fait fi de cette bévue et a poursuivi sur sa lancée pour garder les siens dans le match. Il a frustré Dahlen en deux occasions sur une échappée et a repoussé un tir sur réception de Lias Andersson en fin d’engagement.

Les Suédois ont augmenté le rythme en toute fin de rencontre alors que la marque était toujours égale, et Carl Grundstrom est venu bien près d’enfiler l’aiguille avec environ trois minutes à faire. Le bâton de Yegor Voronkov s’est cependant interposé au tout dernier instant.

Guryanov a ensuite permis aux Russes de célébrer en mettant un terme au match grâce à un bel effort individuel.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!