Mark J. Terrill Mark J. Terrill / The Associated Press

LOS ANGELES — Wayne Gretzky, Bobby Orr et Mario Lemieux s’entendent: personne n’a été meilleur que Gordie Howe.

Participant ensemble à une conférence de presse dans le cadre d’une cérémonie pour le dévoilement des 100 plus grands joueurs de l’histoire de la LNH, le trio d’étoiles s’est fait demander si le plus grand joueur de l’histoire se retrouvait parmi eux.

«Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que Gordie était un cas unique, a déclaré Gretzky, choisi parmi le groupe de joueurs des années 1980 vendredi soir. Ces deux autres gars-là étaient aussi assez spéciaux. Mais nous avons tous un respect énorme pour ce que Gordie a accompli. C’est spécial d’être choisi au sein des 100 plus grands joueurs aux côtés d’un gars comme Gordie Howe.»

«Je ne sais pas si nous allons un jour en voir un autre comme lui, a ajouté Orr, reconnu parmi les plus grands des années 1970. Parfois, je regarde ses statistiques, et je fais la même chose avec les deux autres à la table, et je me demande comment ils ont fait.»

Howe, qui est décédé en juin, a inscrit plus de buts (801) que quiconque sauf Gretzky (894) lors d’une carrière qu’il a prolongée jusqu’à l’âge de 51 ans. Il occupe le quatrième rang de tous les temps avec 1850 points, a été nommé six fois le joueur par excellence du circuit — derrière les neuf nominations de Gretzky — et il a gagné quatre fois la coupe Stanley, à chaque fois avec les Red Wings de Detroit.

«Il a été un joueur très spécial, a dit Lemieux, consacré parmi les plus grands des années 1990. Mais Wayne a accumulé des chiffres incroyables et Bobby a changé la manière de jouer des défenseurs. Ils ont aussi marqué notre sport.»

Gretzky a récolté 2857 points — 960 de plus que Jaromir Jagr au deuxième rang. La «Merveille» a gagné quatre fois la coupe Stanley et se classe aussi au premier rang pour les aides (1963) et les points par match (1,92), tout juste devant Lemieux (1,88). L’ancien capitaine des Penguins de Pittsburgh, maintenant président et copropriétaire, a guidé son équipe vers deux victoires en finale de la Coupe Stanley.

Lemieux et Orr ont été nommés trois fois chacun joueur par excellence de la LNH. La carrière de Orr a pris fin quand il était âgé de 30 ans, en raison de blessures aux genoux.

Le trio était les têtes d’affiche d’un groupe extraordinaire de joueurs ayant marqué l’histoire de la LNH comme Eric Lindros, Grant Fuhr, Sergei Federov, Paul Coffey et Steve Yzerman.

«C’est spécial, a dit Orr au sujet de passer du temps avec Gretzky et Lemieux. Je ne les vois pas très souvent, mais d’être ici, de rire un peu, de parler hockey, c’est très spécial.»

Un total de 10 anciens du Canadien de Montréal ont été nommés parmi les 67 meilleurs joueurs des 50 dernières années de la LNH, vendredi.

Les gardiens Ken Dryden et Patrick Roy, les défenseurs Larry Robinson, Serge Savard et Chris Chelios et les attaquants Guy Lafleur, Yvan Cournoyer, Bob Gainey, Jacques Lemaire et Denis Savard ont été inclus dans la liste des 100 plus grands joueurs de l’histoire de la LNH.

Quatre anciens des Nordiques de Québec ont aussi été honorés: Peter Stastny, Peter Forsberg, Mats Sundin et Joe Sakic.

Le 21e siècle n’a pas été laissé de côté alors que 11 joueurs ont été inclus dans la liste des 100 plus grands, dont six sont encore actifs. Les cinq retraités sont le gardien Martin Brodeur, les défenseurs Nicklas Lidstrom et Chris Pronger ainsi que les attaquants Pavel Datsyuk et Teemu Selanne.

Quant aux joueurs actifs, trois viennent des Blackhawks de Chicago soit les attaquants Patrick Kane et Jonathan Toews et le défenseur Duncan Keith. Sidney Crosby, des Penguins de Pittsburgh, Alex Ovechkin, des Capitals de Washington, et le vénérable Jaromir Jagr ont aussi été retenus.

Les 33 meilleurs joueurs des 50 premières années de la LNH avaient été dévoilés lors de la Classique du centenaire, le 1er janvier, à Toronto. Douze de ces hockeyeurs ont porté les couleurs du Canadien de Montréal, dont Maurice Richard, Jean Béliveau, Doug Harvey, Dickie Moore, Bernard Geoffrion, Henri Richard, Jacques Plante et Toe Blake, qui ont tous contribué à la grande dynastie de la fin des années 50.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!