MONTRÉAL — Au premier regard, le seul changement notable à la formation de l’Impact est le départ de la superstar Didier Drogba.

La légende de Chelsea a fait la pluie et le beau temps en MLS. Arrivé tard en 2015, il est toutefois devenu réserviste et n’était plus au coeur de l’attaque.

Le onze partant est de retour, cette brigade qui a trouvé son élan en septembre dernier, amenant le club en finale de l’Est. Et les forces l’entourant n’ont été que peu modifiées.

À l’approche du premier match de la saison, samedi à San Jose, la question sera de voir si on peut cheminer encore plus loin.

«C’était important pour nous de conserver des joueurs importants comme Dom Oduro et Matteo Mancosu, dit l’entraîneur Mauro Biello, un natif de Montréal. Patrice Bernier sera de retour. Le but était d’avoir de la continuité et de faire quelques ajouts qui peuvent nous aider.»

En juin, le milieu de terrain suisse Blerim Dzemaili devrait se joindre à l’Impact comme prêt de Bologne, en Série A.

L’équipe montréalaise a comme partants le gardien Evan Bush, les défenseurs Laurent Ciman, Victor Cabrera, Hassoun Camara et Ambroise Oyongo, les milieux de terrain Ignacio Piatti, Hernan Bernardello, Marco Donadel, Oduro et Bernier, ainsi que le centre Mancosu.

Globalement, neuf joueurs ont 30 ans ou plus dont Bernier, un athlète de 37 ans de Brossard. Il termine sa carrière de joueur avec un pacte d’un an, et ensuite il aura d’autres fonctions dans l’organisation.

Le nouveau venu Adrian Arregui, un Argentin de 24 ans, pourrait lui gruger du temps de jeu, une fois acclimaté à l’équipe.

L’acquisition de Chris Duvall, partant avec les Red Bulls, l’an dernier, pourrait mettre Camara au défi du côté droit. Il donne aussi l’option à Biello de muter Camara au centre, au besoin.

Andres Romero, joueur d’année de l’Impact en 2014, revient après une saison perdue à cause d’une blessure à un genou. Le milieu de terrain peut jouer à droite ou au centre.

«C’est important qu’il y ait de la compétition à l’intérieur du groupe, dit Biello, qui a pris les rênes de Frank Klopas, en septembre 2015. Il faut qu’il y ait de la pression. On ne veut pas que les gars prennent les choses pour acquises, mais qu’ils se motivent l’un et l’autre de la bonne façon. Au final, ce sera le rendement sur le terrain qui va dicter certaines décisions.»

Un Ciman en santé et davantage disponible devrait être un plus. Défenseur de l’année en MLS en 2015, il a raté une bonne partie de 2016 en jouant pour la Belgique à l’Euro; par la suite, il était ralenti par une cheville endolorie.

L’attaque sera centrée, initialement, à tout le moins, sur Oduro, Piatti et Mancosu, efficaces en fin de campagne et en séries, l’an dernier. Oduro a prédit une saison de 20 buts pour au moins un membre du trio. Piatti en a récolté 17 la saison dernière.

Maxime Crépeau, issu de l’Académie, devient le substitut de Bush. Le vétéran Eric Kronberg sera le deuxième réserviste et pourra agir comme instructeur pour les plus jeunes joueurs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!