Josie Desmarais/Métro

La pluie verglaçante qui a glacé le Québec lundi, au lendemain de Noël, a causé bon nombre de problèmes sur les routes, mais rien d’extraordinaire, selon CAA-Québec.

L’association a recensé plus de 2000 interventions, principalement pour du remorquage pour enlisement, surtout dans le Grand Montréal. «Mais ce n’est rien d’inhabituel», nuance la porte-parole Annie Gauthier, mardi matin.

«Dans une journée considérée achalandée, on peut effectuer environ 8000 interventions. C’est surtout lors des grands froids que nous sommes plus sollicités qu’à l’habitude. Comme au 8 janvier 2015, quand nous avons établi notre record de tout les temps avec près de 15 0000 interventions.»

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) fait état d’une cinquantaine d’appels au 911 pour des collisions survenues entre 14h et 19h30 lundi. «C’était des collisions mineures, sans blessures graves», indique le porte-parole Jean-Pierre Brabant.

Même si elle n’a pas de chiffres précis, la Sûreté du Québec (SQ) a dénombré plusieurs dizaines de sorties de route à travers la province. Certaines ont causé des blessures, mais «rien de majeur», selon la porte-parole Christine Coulombe.

Lundi en fin de journée, la SQ invitait les automobilistes de la Montérégie, du Grand Montréal et de l’Estrie à ne pas prendre la route tant les conditions routières étaient mauvaises.

En dépit du redoux de mardi, la SQ a plusieurs conseils pour ceux qui prennent la route. «Soyez prudents, adaptez votre conduite à la présence de gadoue et d’eau, circulez lentement pour éviter l’aquaplanage, gardez une distance sécuritaire entre véhicules et prévoyez vos déplacements», recommande Mme Coulombe.

«Faites attention sur les trottoirs parce que certains n’ont peut-être pas encore reçu d’abrasifs», ajoute M. Brabant, du SPVM.

Le réseau électrique d’Hydro-Québec a également été perturbé par la pluie verglaçante, ainsi que de forts vents. Au plus fort des pannes, près de 17 000 clients étaient sans électricité dans l’ensemble de la province, indique la société d’État.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!