UTILE

Un premier projet de résidences étudiantes sera développé par l’Unité de travail pour l’implantation de logements étudiants (UTILE) dans le Plateau–Mont-Royal.

Après quatre ans de discussions, de recherches et de retournement de situation – notamment dans le dossier de l’Îlot Voyageur – l’organisme à but non-lucratif lancera cet été des travaux sur un terrain acquis l’an passé sur l’avenue Papineau, en face du parc LaFontaine. Il y fera démolir le bâtiment commercial vacant et le remplacera par un nouveau, qui sera dessiné par la firme Rayside Labossière. Celui-ci abritera 150 chambres étudiantes réparties dans quelque 80 logements.

«C’est un projet ambitieux que nous développons, à l’UTILE, comme la première partie d’un parc immobilier de logements étudiants communautaires pour la métropole», a dit mardi le coordonnateur de l’organisme, Laurent Levesque. Ce dernier a confié être déjà en discussion pour l’acquisition de nouveaux terrains en vue de la construction de nouveaux logements étudiants.

Ces nouvelles résidences étudiantes dans le Plateau–Mont-Royal ouvriront leur porte en juin 2018. Elles seront mises en marché en premier lieu sur le campus de l’Université Concordia puisque son association étudiante est partenaire du projet. L’UTILE n’a pas encore statué de la façon avec laquelle ils seront attribués. Elle pense opter pour «le premier arrivé, le premier servi», a indiqué M. Levesque. Leur loyer s’élèvera à environ 470$ par mois.

Ce premier projet de résidences étudiantes de l’UTILE coûtera au total 14M$. La Ville de Montréal y contribuera à hauteur de 500 000$ et la Fiducie du chantier de l’économie sociale y injectera 1,1M$. Près de 1,8M$ proviendront du Fonds communautaire de logement étudiant. L’UTILE entend solliciter les gouvernements provincial et fédéral pour combler la différence.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a souligné que la construction de ces nouvelles résidences étudiantes dans la métropole permettra de libérer des grands logements, qui sont très convoités par les familles. «Le projet de l’UTILE arrivera à point dans le Plateau-Mont-Royal, a-t-il dit. Cet arrondissement très prisé affichait à l’automne 2014 un taux d’inoccupation de 0,1% pour les logements de trois chambres à coucher, ce qui est largement inférieur au taux d’équilibre du marché, qui se chiffre à environ 3%.»

M. Coderre entend élaborer une politique de logements étudiants afin que l’offre d’habitation convienne davantage aux besoins de ceux qui poursuivent des études postsecondaires.

D’après une étude que la firme Zins Beauchesne a publiée en 2015 et qui a été commandée par l’UTILE, il manquerait près de 4000 logements étudiants à Montréal.

L’UTILE a été mise sur pied en 2012 dans la foulée du projet de l’Îlot Voyageur afin d’évaluer la pertinence d’y aménager 646 chambres pour étudiants. Le gouvernement du Québec a fait volte-face en 2013 en privilégiant la construction de logements étudiants dans le Quartier latin. L’UTILE a depuis poursuivi son projet d’implanter des logements étudiants dans les quartiers centraux de la métropole.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!