Ryan Remiorz/La Presse Canadienne Gabriel Nadeau-Dubois.

L’ex-porte-parole de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) lors du printemps érable va faire le grand saut en politique en se présentant à l’élection partielle dans la circonscription de Gouin avec Québec solidaire (QS).

Gabriel Nadeau-Dubois vient d’en faire l’annonce jeudi matin au cours d’une conférence de presse organisée au Musée Pointe-à-Callière, devant les députés actuels de QS, Manon Massé et Amir Khadir, ainsi que de nombreux cadres du parti.

Pour justifier sa décision, l’intéressé s’est dit «de gauche», «indépendantiste» et a mis en avant sa volonté de «sortir rapidement du pouvoir la classe politique qui nous gouverne depuis 30 ans et qui nous a trahis.»

«Ce parti doit se développer»
«C’était une longue et profonde réflexion, a indiqué Gabriel Nadeau-Dubois, qui n’avait jamais été membre auparavant de QS. J’ai été militant durant plusieurs années dans la grande famille qu’est la gauche. Mais avec QS, nous partageons les mêmes valeurs. C’est le seul parti où je suis chez moi. Je crois que ce parti peut et doit se développer pour prendre sa juste place dans le paysage québécois.»

Le jeune homme de 26 ans tentera d’entrer à l’Assemblée nationale et de succéder à Françoise David dans la circonscription de Gouin. Cette dernière a quitté la vie politique en janvier, pour des raisons de santé, après avoir cofondé Québec solidaire en 2006. Pour y parvenir, l’ancien leader étudiant devra dans un premier temps convaincre l’assemblée d’investiture de QS prévue le 26 mars.

L’élection partielle dans cette circonscription de Gouin devrait quant à elle se dérouler d’ici la mi-juin. Le Parti québécois a déjà annoncé qu’il ne présentera pas de candidat.

Un poste de porte-parole envisagé
En mai, au cours du prochain congrès du parti, Gabriel Nadeau-Dubois se lancera également dans la course pour décrocher le poste de porte-parole masculin de QS, occupé actuellement par Andrès Fontecilla, qui a annoncé sa démission début mars. Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, tentera de son côté de devenir la porte-parole féminine du parti.

Alors âgé de 21 ans et étudiant en histoire à l’UQÀM, Gabriel Nadeau-Dubois s’est fait connaître en 2012 lors de la grève étudiante durant laquelle il joua un rôle de premier plan. En novembre dernier, il avait lancé, en compagnie de huit autres militants, le mouvement Faut quon se parle. Près de 200 assemblées de cuisine et consultations publiques ont été organisées à travers le Québec.

«J’ai quitté le mouvement étudiant fatigué, a-t-il révélé. J’ai même douté ces dernières années, je me suis posé la question: est-il possible encore de changer les choses?  Mais cette tournée m’a donné le goût d’aller plus loin. C’est exigeant, mais je suis plein d’énergie et très confiant.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!