Mario Beauregard

La promenade Fleuve-Montagne, projet d’envergure des célébrations du 375e de Montréal, aura finalement coûté 13M$ de plus que prévu et sera inaugurée lundi, deux mois après la date prévue.

Si New York a sa Highline, Montréal, elle, a maintenant sa promenade Fleuve-Montagne: un «parcours emblématique», annoncé en 2015, qui devait être achevé la veille de l’anniversaire de la métropole, le 16 mai dernier.

Le trajet piétonnier de 3,8 km relie les «deux icônes naturelles» de la métropole: le mont Royal et le fleuve Saint-Laurent. Le budget initial de 42,4M$ devait comprendre, entre autres, le réaménagement de la rue McTavish et de l’avenue des Pins, la réfection des infrastructures souterraines de l’avenue Docteur-Penfield et de la rue Sherbrooke, et l’aménagement d’intersections sécuritaires entre la rue Peel et l’avenue McGill College.

Les dépenses totalisent finalement 55,4M$, bien que certains projets ont dû être réalisés à plus petite échelle. Par exemple, seule une voie de l’avenue McGill a été coupée pour y installer des terrasses, alors que le projet initial exigeait la fermeture de deux voies et l’installation d’un parc urbain en plein centre-ville. The Gazette rapporte que le changement a été apporté à la suite d’une discussion entre la ville et les propriétaires des commerces environnant.

Le journal anglophone indique aussi que les 13M$ supplémentaires seraient, en grande partie, attribués au faible nombre de soumissionnaires pour les appels d’offre reliés aux différents contrats. Sans compétition, les contractants ont pu demander de 17% à 21,5% de plus que les estimés de la Ville.

«Les entrepreneurs savent que dès [qu’un contrat] est identifié [comme un projet du 375e], l’administration ne veut pas retarder les travaux, a commenté à Métro la conseillère municipale pour Projet Montréal, Émilie Thuillier. C’est de la mauvaise planification.»

Et le résultat ne correspond pas aux attentes, élevées, de l’opposition à la Ville. «On nous donnait l’image de la Highline, mais ce n’est pas ça du tout. Ce n’est pas assez fort pour être perçu comme un incontournable. Et ça aurait pu», s’est-elle désolée.

La promenade Fleuve-Montagne a comme objectif de faire découvrir le patrimoine montréalais aux touristes et aux riverains. Le parcours guide le promeneur à travers des aménagements d’art urbain, des aires de repos, des passages piétons et des «espaces reverdis».

Les activités d’inauguration auront lieu à midi sur la rue McTavish, nouvellement piétonne, entre la rue Sherbrooke Ouest et l’avenue Docteur-Penfield.

La Ville n’a pas répondu aux demandes d’entrevue de Métro.


La promenade Fleuve-Montagne s’étend sur 3,8 km.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!