Josie Desmarais Salle du conseil municipal de Montréal

Le conseil municipal de Montréal a adopté à l’unanimité lundi soir la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

Rédigé en 2007, ce texte vise à accorder des droits collectifs et individuels aux peuples autochtones. Le Canada avait déjà  appuyé cette résolution en novembre 2010.

«C’est une journée historique pour Montréal», a clamé le maire Denis Coderre, qui a eu l’appui des différentes oppositions municipales.

«Je suis d’accord pour amorcer une vraie réconciliation. On ne peut pas refaire le passé, il faut le reconnaître.» – Denis Coderre

L’ex-député libéral a également rappelé avoir mis en place un comité de travail, avec l’apport des communautés concernées, afin d’insérer un symbole autochtone sur le drapeau montréalais. Aucune date n’a cependant été annoncée.

«La plus belle reconnaissance d’une ville, d’une province, d’un pays ou d’une nation, c’est son drapeau», a souligné Denis Coderre, tout en évoquant «un geste symbolique important» devant de nombreux membres de la communauté présents dans les estrades de l’hôtel de ville.

Un poste de commissaire aux affaires autochtones verra aussi le jour au sein de l’administration, a promis l’élu. La Ville a également fait du 21 juin la Journée montréalaise des Autochtones.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!