Mario Beauregard/Métro Linda Gauthier, Marc-André Gadoury, Denis Coderre, Marc-Antoine Desjardins et Elsie Lefebvre.

Moins d’une semaine après la mort du jeune cycliste Clément Ouimet sur la montée Camillien-Houde, Équipe Denis Coderre se dit «en mode opération» pour éviter qu’un tel événement ne se reproduise, bien qu’elle n’envisage pas de fermer la circulation sur la voie.

«On est déjà dans le dossier pour sécuriser la voie au niveau des infrastructures, de la signalisation, [pour créer] une interdiction bien évidente avec des règlements clairs pour empêcher les virages en U», a déclaré le candidat au poste de conseiller de ville dans Jeanne-Mance, Antoine Desjardins, lors de l’annonce des engagements d’Équipe Denis Coderre en matière de transports actifs, lundi.

Ces mesures seront temporaires: le parti politique attend les conclusions d’un groupe de travail mis sur pied après la mort de Clément Ouimet, un cycliste de 18 ans happé par un véhicule qui faisait une manoeuvre de demi-tour illégale, mercredi dernier. Le comité recommandera plusieurs mesures permanentes, à implanter «d’ici le printemps prochain».

«Je suis contente que la ville n’attende pas les conclusions du comité de travail pour agir rapidement, a commenté la présidente de Vélo Québec Suzanne Lareau, qui fera partie du groupe de travail pour sécuriser la voie. Les virages en U continuent, même s’il y a eu un mort la semaine passée. Visiblement, c’est un problème endémique.»

«Il faut que les virages en U cessent sur Camillien-Houde, c’est une priorité absolue.» – Suzanne Lareau, présidente de Vélo Québec

Mme Lareau assure que les recommandations seront émises rapidement. «On n’en discutera pas pendant trois ans. Je pense qu’il y a des constats évidents et que les actions [prises en conséquence] seront rapides», poursuit-elle.

Ces initiatives ont été saluées par la candidate à la mairie Valérie Plante, qui juge toutefois que d’autres mesures devraient être prises pour éviter de nouvelles tragédies. «Si mon adversaire choisit de sécuriser essentiellement cette intersection-là, c’est déjà un pas dans la bonne direction. Mais on sait qu’il y a beaucoup plus à faire pour véritablement sécuriser les alentours de la montagne.»

Le maire sortant Denis Coderre a pour sa part indiqué que «personne ne pourra promettre qu’il n’y aura plus de décès [de cyclistes à Montréal]», mais que son administration avait identifié et pris en charge 57 endroits accidentogènes dans la métropole.

L’administration s’engage aussi à créer une autoroute pour vélos nord-sud qui relierait Rivière-des-Prairies au fleuve Saint-Laurent à l’aide de voies aériennes. «C’est une promesse que Montréal a longtemps faite aux cyclistes: avoir un lien nord-sud fort, structurant, avec très peu d’intersections», a annoncé Marc-André Gadoury, candidat à la mairie de Rosemont.

Les pistes cyclables surélevées seront d’ailleurs envisagées lors de la construction des nouvelles voies cyclables. Équipe Denis Coderre a aussi annoncé que des zones tampons seront systématiquement prévues pour éviter l’emportièrage.

La semaine passée, Projet Montréal s’était engagé à créer un réseau express pour les vélos, formé de sept axes achalandés. L’ajout des zones tampons aux pistes cyclables avait aussi été promis par l’équipe de Valérie Plante.

En septembre dernier, le maire de Montréal annonçait la plateforme «Vision Zéro», une série de mesures pour éviter les blessés graves sur les réseaux routiers.

21 stations accessibles
Si elle est réélue, l’administration Coderre compte rendre accessibles 21 stations de métro supplémentaires pour les personnes à mobilité réduite, «en priorisant la station De l’Église à Verdun et la station Laurier sur le Plateau Mont-Royal» a précisé Linda Gauthier, candidate au poste de conseillère de ville dans le district De Lorimier.

À la fin du mois de septembre, Projet Montréal avait promis de rendre accessible toutes les stations de métro du réseau montréalais avant 2030.

Ces annonces surviennent quelques mois après que la Société de transports de Montréal s’est engagée à équiper 41 stations de métro d’ascenseurs d’ici huit ans.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!