Métro

À partir de 2013, la Société de transport de Montréal (STM) compte indiquer aux usagers la durée estimée de chaque arrêt de service.

«En utilisant une base de données des incidents antérieurs et du temps moyen qui avait été nécessaire pour corriger la situation, on sera capable de donner un estimé fiable dans 80% des cas», indique Dominique Lemay, directeur exécutif de la division métro, à la STM.

Impossible pour l’instant de savoir si ces informations seront communiquées seulement via les réseaux sociaux ou à tous les usagers via le service d’intercom.

Cette amélioration fait partie d’un vaste projet d’information des usagers en temps réel. Si la STM informe déjà informatiquement ses clients des pannes qui surviennent sur le réseau, plusieurs internautes reprochent à la STM d’avoir souvent un train de retard.

Ainsi, lors de l’importante panne informatique du samedi 7 juillet, qui a bloqué tout le réseau pendant une heure et touché 20 000 usagers, la STM a informé ses usagers sur Twitter avec 28 minutes de retard par rapport aux premiers usagers qui ont donné l’alerte sur le réseau social.

À propos de la fameuse panne, la STM avait quelques explications supplémentaires à fournir. Le problème a débuté avec l’arrêt d’un des 30 serveurs. Son serveur jumeau a immédiatement pris la relève tel que prévu. Les ordinateurs reliés au serveur en panne ont tous dirigé leurs données vers le nouveau serveur sauf un seul, à cause d’un problème de logiciel, indique M. Lemay.

«L’ordinateur en question s’est alors retrouvé saturé, a bloqué et a entraîné dans un phénomène de cascade plusieurs autres ordinateurs qu’il a fallu « rebooter » un à un», ajoute M. Lemay.

Il précise qu’une mise à jour du logiciel sera en place sous peu, «ce qui réduira les risques du même type de pannes».

Malgré les pannes à répétition, la STM fait figure de bon élève. Le métro montréalais est deux fois plus fiable que la moyenne, souligne M. Lemay.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!