Archives Métro Patrick Watson, lors de l'inauguration du projet Piano des villes, piano des champs, en 2011.

Le Plateau-Mont-Royal ne pouvait espérer meilleur ambassadeur pour son nouveau projet baptisé Piano des villes, piano des champs, lancé mardi.

L’artiste montréalais Patrick Watson a en effet été le premier à faire résonner, mardi matin, les cordes du piano mis à la disposition des passants par l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal à l’angle des rues Marianne et Saint-Denis. Ce piano doit sa signature à l’artiste pluridisciplianire Nadine Samuel.

Outre le piano de la rue Marianne, un autre instrument a été installé à l’angle de l’avenue Casgrain et de la rue Saint-Viateur Est. Ce piano sera dévoilé en soirée par le pianiste et compositeur Victor Simon. Il a été renippé par l’artiste Cindy Huang.

Les deux pianos seront mis à la disposition des passants de 10h à 20h, jusqu’au 23 septembre.

Le projet «s’inscrit dans un ensemble d’actions entreprises par l’arrondissement afin de créer des lieux de rassemblement et de création et d’animer l’espace public. Dans ce cas-ci, les citoyens sont invités à s’approprier les lieux de manière tout à fait ludique», a expliqué le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez

Le projet Piano des villes, piano des champs est issu d’une collaboration entre l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, la Société de développement commercial Pignons rue Saint-Denis et les Amis du Champ des possibles.

Voici une vidéo de Patrick Watson jouant deux morceaux au piano :

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!