Archives Métro

La fin du 91,9 Sports est envisagée à Montréal. Leclerc Communication, l’acheteur de la station sportive de la métropole, a confirmé vendredi matin son intention de transformer sa vocation pour en faire une radio musicale.

Les frères Jean-François et Nicolas Leclerc, tous deux propriétaires de Leclerc Communication – qui possède notamment les ondes du WKND 91,9 et de CHOI Radio X à Québec –, souhaitent entamer ce virage aussitôt que possible. Ils demandent au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) «de modifier les conditions de licence [du 91,9 sports]», une talk-radio à l’heure actuelle, «pour lui permettre d’opérer une station musicale sur cette fréquence».

Leur but serait d’implanter à Montréal une radio qui ressemblerait à celle de WKND 91,9 FM de la capitale, une station qui connaît, selon l’organisation, «un énorme succès depuis son lancement», en juin 2012.

«WKND 91,9 Montréal exploiterait un nouveau créneau misant sur l’authenticité, la spontanéité et la proximité avec l’auditeur.» -Leclerc Communication, par voie de communiqué.

Au-delà de la musique, l’organisation promet une programmation adaptée «à la réalité et aux goûts des jeunes adultes». Les nombreux artistes de la scène émergente montréalaise y trouveraient aussi leur compte, tout comme les succès francophones et anglophones «jusqu’ici ignorés par les grands réseaux», indique Leclerc Communication.

Dans une déclaration écrite, le vice-président programmation de l’entreprise, Jean-François Leclerc, a promis de «contribuer à mettre de l’avant le sens de la communauté et le caractère vivant, branché et urbain de la métropole», disant vouloir apporter une valeur «inédite» au paysage radiophonique montréalais.

Le CRTC doit trancher
Les deux membres de la famille Leclerc – qui provient initialement du secteur alimentaire – avancent que des documents qui soutiennent leur demande seront rendus publics vendredi par le CRTC. Au moment d’écrire ces lignes, l’organisme fédéral n’avait toujours pas confirmé la nouvelle.

Rappelons que si que Leclerc Communication veut modifier le mandat du 91,9, il faudra d’abord que le CRTC approuve sa transaction conclue avec RNC Média à la fin août.

D’ici à l’audience publique sur le sujet prévue en février prochain, Leclerc Communication «se concentrera sur l’opération de leurs stations respectives». C’est donc dire que le 91,9 maintiendra une programmation sportive à Montréal jusqu’à la clôture de la transaction, qui devrait être officialisée au printemps 2019, «si elle obtient l’approbation du CRTC».

«Dans tous les cas de figure, Leclerc Communication et RCN Média respecteront les ententes conclues avec leurs employés, clients et annonceurs», a assuré l’entreprise par communiqué.

Quoi qu’il en soit, sur Twitter, vendredi matin, plusieurs membres des médias, dont le journaliste sportif de Radio-Canada Antoine Deshaies, se sont dits attristés pour leurs collègues du 91,9 Sports.

Vendredi, une page Facebook avait déjà été mise en ligne pour s’opposer à la fermeture du 91,9 Sports.

Radio X ne changera pas
L’entreprise de radiodiffusion a profité de l’occasion pour souligner qu’elle ne prévoit «aucun changement» à la programmation actuelle de CHOI 98,1, mieux connue sous le nom de Radio X.

«C’est une station phare qui se classe toujours parmi les plus écoutées à Québec. Ses succès répétés témoignent de son enracinement dans le milieu.» -Leclerc Communication, par voie de communiqué.

Si la transaction avec RNC Média est approuvée par le CRTC, CHOI 98,1 redeviendrait une propriété locale, dit l’entreprise, «dirigée par des gens de Québec […] pour parler, échanger, écouter et débattre des plus importants enjeux de société».

La station BLVD 102,1 demeurera aussi au sein de Leclerc Communication, a confirmé l’entreprise. «Nous n’avons jamais envisagé de nous départir de cette fréquence», a fait savoir le vice-président ventes, Nicolas Leclerc.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!