Denis Beaumont/Métro Richard Bergeron, chef de Projet Montréal

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, a réitéré sa demande aux autres chefs de partis municipaux montréalais Denis Coderre et Marcel Côté de publier les noms de leurs donateurs de plus de 100$.

Projet Montréal a mis à jour, sur son site web, sa propre liste de donateurs de 2013, publiée pour la première fois en juillet. Le parti s’engage à la renouveler continuellement.

M. Bergeron s’étonne que ses adversaires n’en aient toujours pas fait autant, bien qu’ils se soient engagés à le faire lors d’un débat à l’Institut du Nouveau Monde le mois dernier.

Il est particulièrement important de publier au jour le jour ces listes, croit M. Bergeron, dans le contexte d’allégations de corruption et de réseaux d’influence, même si la loi électorale n’oblige les partis politiques municipaux qu’à rendre public les noms des contributeurs au mois d’avril de l’année suivante, lors du dépôt de leurs rapports financiers annuels. «Rendu au mois d’avril, il est trop tard. Si on soupçonne des contributions douteuses ou des malversations, l’élection est déjà passée depuis plusieurs mois», a-t-il argué.

Denis Coderre a réitéré qu’il publierait cette liste en temps et lieu, avant la fin de la campagne électorale.

«Dès que la logistique du parti va nous le permettre, on va être transparent et publier les dons comme on s’est engagé à le faire», a de son côté signalé Christine Mitton, attachée de presse de Marcel Côté.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!