Métro

La Ronde sera l’hôte d’une journée de célébrations sous le thème «Hommage aux militaires de chez nous» pour la Fête du Canada, alors que la 2e Division du Canada organisera pour une seconde fois la journée annuelle Con forza.

Le parc d’amusement sera ouvert au grand public au prix habituel, mais les membres des Forces armées, leurs familles et les employés civils de l’armée bénéficieront d’un rabais sur le prix d’entrée.

Des «démonstrations d’équipement dans des kiosques» auront lieu, ainsi que des démonstrations plus actives, selon la major Maryse Lavoie, officier d’affaires publiques senior de la 2e Division du Canada, qui n’a pas voulu donner plus de détails sur ces spectacles.

En outre, un spectacle musical mettant en vedette la musique du 22e Régiment et agrémenté de solistes de l’armée de l’air et de la marine aura lieu en après-midi. Il sera animé par l’acteur et compositeur-interprète Manuel Tadros. Le spectacle sera rehaussé «d’éléments de spectacle militaire assez impressionnants», selon la major Lavoie. Le commentateur sportif Dave Morissette sera aussi de la partie à titre d’animateur de la journée.

Métro a appris que le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a été invité, mais ne sera pas présent.

Le tout culminera par la présentation des premiers feux d’artifice Loto-Québec de la saison, qui aura lieu en soirée sous le thème «saluons nos troupes». L’arrangement musical du 22e Régiment racontera l’histoire d’un soldat qui «s’entraîne pour aller en mission, qui part en mission et qui ensuite revient», a ajouté la major Lavoie.

«Notre but, c’est de nous faire connaître et de serrer la main à la communauté que nous servons, les Québécois et les Québécoises, a-t-elle affirmé. Nous voulions [les] rencontrer dans un milieu familial et propice aux échanges afin de mieux faire comprendre qui nous sommes, car nous faisons partie intégrante et sommes issus de la communauté québécoise.»

Le Forces armées ont dû débourser 9500$ pour louer l’ensemble du terrain de La Ronde, selon la major Lavoie.

Pour Raymond Legault, du collectif Échec à la guerre, l’événement est une preuve de plus de la montée du militarisme au Canada.

«Ça ressemble de plus en plus à ce qui se passe dans la société états-unienne, lance-t-il. Même si ces choses-là ont l’air anodines, pour l’armée, ça fait partie de l’ensemble de leurs activités de recrutement.»

«Le fait que les feux d’artifice de Loto-Québec se prêtent à cette promotion de l’armée le 1er juillet, c’est assez déplorable», a-t-il rajouté.

À lire également: Le maire Coderre à la Ronde pour la Fête du Canada

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!