Yves Provencher/Métro Le square Viger

La Ville de Montréal entend retravailler les plans d’aménagement du nouveau square Viger. Elle maintient toutefois sa décision de détruire l’Agora, cette imposante structure de béton imaginée par l’artiste Charles Daudelin.

L’appel d’offres, que l’administration du maire de Montréal Denis Coderre avait lancé le mois dernier pour réaménager le square Viger, a été annulé mercredi. La Ville a fait savoir aux entreprises intéressées au contrat qu’un nouvel appel d’offres sera relancé à l’automne.

«La décision d’annuler l’appel d’offres publiques est une décision technique, a précisé mercredi l’attachée de presse du maire, Catherine Maurice. [Cela] nous évitera de négocier des amendements, car il n’est pas impossible qu’il y en ait puisqu’on travaille toujours au concept.»

L’échéancier des travaux reste le même, a indiqué la Ville.

Des plans d’aménagement du nouveau square Viger ont été dévoilés le mois dernier. La Ville a du même coup manifesté son intention de démolir l’Agora. Le maire de Montréal, Denis Coderre, a expliqué sa décision par la nécessité de revitaliser l’espace public situé en plein cœur du centre-ville, mais aussi par le fait que celui-ci n’est pas sécuritaire.

Les plans de la Ville prévoyaient aussi l’aménagement d’une aire ouverte où des arbres seraient plantés et du mobilier urbain serait disposé. La fontaine Mastodo, qui avait aussi été conçue par Charles Daudelin, serait déplacée et mise en valeur.

La famille de Charles Daudelin est contre le démantèlement de l’Agora et le déplacement de la fontaine Mastodo. Selon elle, les deux œuvres vont de paires. Des urbanistes, des architectes paysagers et des professeurs d’université ont réclamé de leur côté une réflexion en profondeur sur le réaménagement du square Viger. Ils jugeaient la proposition de la Ville «inappropriée, parachutée et désincarnée».

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!