Twitter/@SylvainOuellet

MONTRÉAL – Plus d’une centaine d’immeubles résidentiels de l’est de Montréal ont été inondés en fin de nuit, vendredi, en raison de l’éclatement d’une conduite d’aqueduc majeure d’un diamètre de 122 centimètres.

L’incident s’est produit vers 4h50 près de l’intersection du boulevard Pie-IX et de la rue Villeray. Le Service de sécurité incendie de Montréal (SSIM) a peu après noté que de l’eau s’était déjà infiltrée dans des sous-sols et a déployé une quinzaine d’unités de pompiers pour intervenir.

La fuite a finalement été colmatée en avant-midi après que les employés de voirie de la Ville de Montréal eurent localisé et fermé les valves pour mettre un terme à l’écoulement.

Quelque 70 000 citoyens des arrondissements Rosemont-Petite-Patrie, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et Saint-Léonard doivent maintenant faire bouillir leur eau durant au moins une minute avant de la consommer, et ce, jusqu’à samedi en fin journée.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, n’a pas caché son irritation en point de presse vendredi matin. Il a dit attendre un rapport complet sur les causes de ce bris majeur, tout en promettant de faire lui-même rapport à la population.

«On ne trouve pas ça drôle. C’est un tuyau de 48 pouces. Je vais attendre les résultats de l’enquête pour voir ce qui s’est passé», a dit le maire.

Le bris est d’autant plus choquant qu’il s’est produit dans une conduite installée en 1961 et, donc, assez récente pour ne pas être vulnérable à ce genre d’événement, d’où les interrogations des autorités municipales.

L’événement n’a pas fait de blessé mais a entraîné des évacuations et Hydro-Québec a été appelée à couper l’alimentation en électricité afin d’éviter les électrocutions et les courts-circuits dans les endroits les plus à risques.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!