Archives AP L'homme a utilisé un dispositif de ce type

CALGARY — Un homme de Calgary pourrait écoper d’une amende de 5000 $ pour s’être envolé à bord d’une chaise de jardin attelée à 120 ballons gonflés à l’hélium.

Daniel Boria reconnaît avoir ainsi survolé le site du Stampede, en 2015, afin de faire connaître son entreprise de nettoyage.

Il avait atterri dans un champ au sud des installations de rodéo grâce à un parachute.

Il a été accusé de méfait mettant en danger la vie humaine, de conduite dangereuse d’un véhicule et de manoeuvre imprudente d’un aéronef. Deux chefs de défaut de détenir les documents appropriés et quatre chefs d’infraction à la réglementation ont également été portés contre lui.

L’accusé prendra connaissance de sa peine l’an prochain et pourrait devoir verser son amende à un organisme de bienfaisance.

Après son coup publicitaire, M. Boria avait exposé que son équipe et lui avaient tout mis en oeuvre pour que seule sa propre sécurité soit mise en péril.

Il a également qualifié son envol d’expérience la plus exaltante qu’il aurait pu imaginer.

Les policiers n’ont pas vu l’incident du même oeil.

«Heureusement, son parachute a fonctionné adéquatement et bien sûr, il n’a pas subi de graves blessures en atterrissant, mais la question de la chaise se trouvant toujours dans les airs demeure», avait alors déclaré l’inspecteur Kyle Grant.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!