Un casque de réalité virtuelle coûte 1000$ et plus. La compagnie MontVR a donc décidé de démocratiser l’accès à cette technologie en ouvrant le 27 janvier le premier centre de réalité virtuelle au Québec.

L’idée derrière cet endroit est de faire découvrir les possibilités qui se cachent dans la réalité virtuelle à ceux qui n’en ont pas encore eu la chance, ou qui n’ont pas les moyens de s’acheter un casqeu. «Plusieurs disent que la réalité virtuelle est le prochain boom technologique, mais on s’est rendu compte en faisant des essais dans la rue que 98% des gens en ont à peine entendu parler et ne savent pas ce que l’on met sur la tête, souligne Sébastien Coulombe, président de MontVR, qui est à l’origine tout une compagnie de développement de contenu en réalité virtuelle. Tout le monde en entend parler depuis deux ans, mais sans l’essayer.»

«La première fois qu’on entre dans la réalité virtuelle c’est quelque chose de magnifique. Ce n’est pas mieux que le monde réel, mais quand on enlève le casque, on a le goût d’y retourner.» –Sébastien Coulombe

Chez MontVR, on peut donc, pour 25$ de l’heure, louer une cabine munie d’un casque et de manettes qui permettent de jouer à une quinzaine de jeux. «Dans la réalité virtuelle, tout est possible. On peut jouer au minigolf, il y a des jeux de combats, on a aussi un jeu qui s’appelle Job simulator, où on fait plein de métiers, bien ou comme on veut», énumère M. Coulombe. Des écrans sont placés afin de permettre à d’autres personnes de voir ce que le joueur voit dans son casque.

Pour ceux qui préfèrent une expérience plus tranquille, «il y a aussi des postes consacrés au visionnement, pour des films ou des documentaires», spécifie Sébastien Coulombe, qui souhaite ainsi rejoindre un large public.

MontVR
4605 St-Denis

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!