Félix O.J. Fournier/TC Media Pierre Coriolan a été abattu le 27 juin dernier par des policiers du SPVM.

Depuis 2015, 23 personnes sont décédées sous les tirs policiers au Québec. Étaient-ils armés? Étaient-ils en crise? Quel corps policier est en cause? Voyez le tout grâce à notre outil interactif. Sélectionnez un mode de tri, ou encore cliquez sur un cercle pour faire apparaître toutes les informations.

Les couleurs représentent les corps policiers impliqués.
En vert: la Sûreté du Québec
En bleu: le Service de police de la Ville de Montréal
En orange: Mixte, impliquant la Sûreté du Québec
En rouge: Autres

Pour une meilleure visualisation sur mobile, placez votre appareil à la verticale.

À lire aussi: Quand la police tue

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!