Getty Images/iStockphoto

Faire voter les jeunes pour le bien de la santé économique du Québec, telle est la mission de la Banque de Montréal (BMO), qui entamera une campagne de sensibilisation auprès des jeunes pour les inciter à voter aux prochaines élections provinciales.

La BMO s’associe avec l’Institut du Nouveau Monde (INM) pour tenter d’augmenter la participation des jeunes aux prochaines élections. S’appuyant sur les résultats d’une étude dévoilée mardi, L’INM constate que la politique n’intéresse pas 52% des jeunes nés entre 1980 et 1995. «Pour les jeunes, voter a peu ou pas d’impact», avance l’étude qui pointe aussi un «manque de confiance, du cynisme ou la difficulté d’accès à une information de qualité». La BMO rassemblera plusieurs organismes du monde des affaires dans le cadre de cette campagne.

Pour mobiliser les jeunes, la BMO et l’INM comptent réaliser un sondage pour mieux connaitre l’identité politique des jeunes.

«C’est un sondage qui va permettre de mieux documenter les comportements électoraux de cette génération», avance la directrice de L’INM, Julie Caron Malenfant. Une campagne d’information utilisera des influenceurs sur internet, inconnus pour l’instant, pour convaincre les gens d’aller voter. 

Le but est surtout de créer des conditions favorables à la stabilité démocratique et économique du Québec, croit le président des opérations de BMO au Québec, Claude Gagnon.

«À partir du moment où il y a une cohésion sociale, il y a une confiance qui s’installe, il y a des investissements, des emplois créés et le niveau de vie va s’améliorer», pense M. Gagnon.

Il rappelle que son engagement en faveur du vote des jeunes n’est pas motivé par un choix politique, il s’agit selon lui d’insuffler une étincelle chez les jeunes et non d’appuyer un parti en particulier. «La politique va s’intéresser [aux jeunes] à partir du moment où les citoyens vont être intéressés par la politique», soutient-il.

En mars dernier, un sondage Léger révélait que la Coalition avenir Québec se plaçait en première place des intentions de vote chez les jeunes de 18 à 34 ans à 25% des voix, suivi par le Parti libéral à 23% et Québec Solidaire à 20%.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!