Le principal syndicat infirmier a annoncé dimanche matin que plusieurs acteurs semblent trop empressés de faire du baccalauréat la norme d’entrée à la profession d’infirmière en 2014 et risquent de fragiliser le réseau de la santé.

«La transition que nous suggérons est progressive et assurera la relève», a lancé la présidente de l’Ordre des infirmiers et infirmières du Québec (OIIQ), Lucie Tremblay, en guise de réplique aux inquiétudes soulevées par l’organisation syndicale qui représente la majorité des infirmières, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ).

Selon Mme Tremblay, ce ne sera donc qu’à compter de 2019 que les premiers permis de la nouvelle norme seront délivrés.

«Si le projet va de l’avant aussi vite, nous n’aurons pas le temps d’étudier rigoureusement toutes les conséquences, que ce soit la reconnaissance de la formation des infirmières déjà en place ou la capacité des universités, surtout en région, à absorber les nouveaux candidats» de constater Régine Laurent, présidente de la FIQ, ajoutant du même souffle que tous les moyens seront pris pour repousser la date d’entrée en vigueur de la norme.

Selon Luc Mathieu, vice-doyen aux sciences infirmières à l’Université de Sherbrooke, le réseau universitaire a entamé des travaux préparatoires pour déterminer la meilleure façon d’offrir la formation au plus grand nombre. «Il ne faut pas retarder ce projet davantage, la formation des infirmières au Québec est en décalage par rapport à toutes les autres provinces en plus d’une trentaine de pays qui ont rehaussé la formation d’environ deux ans.»

La FIQ et l’OIIQ, avec plusieurs autres organisations, siègent sur le comité de travail mis sur pied par le ministère de la Santé en novembre pour discuter de la question. La FIQ estime que la majorité des intervenants autour de la table sont en faveur du rehaussement rapide de la norme d’entrée. Il ne reste que deux rencontres, dont une a eu lieu lundi le 8 avril, avant la dernière qui se tiendra en juin et consistera à remettre les recommandations aux ministères impliqués.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus