Archives Métro

VANCOUVER – La charge de Vancouver contre les commerces non autorisés de vente de marijuana à des fins médicales a commencé avec la distribution de 44 constats d’infraction, tandis que la Ville a déjà confirmé que 22 commerces avaient été fermés.

Jodie Emery, qui milite en faveur de la marijuana, affirme que plusieurs propriétaires refusent de fermer leurs portes et réfléchissent à la possibilité d’entreprendre des actions judiciaires alors que la bataille entre la Ville et les commerces de marijuana s’échauffe.

La Ville est devenue la première au Canada à mettre sur pied des lois pour les entreprises vendant de la marijuana à des fins médicales, l’an dernier, mais elle a refusé d’accorder des permis à 140 commerces qui violaient certaines règles, dont celle d’être situés trop près des écoles.

Samedi, la Ville a commencé à distribuer des constats d’infraction aux commerces non autorisés et prévient que ceux qui maintiennent leurs activités sans autorisation devront payer une amende de 250 $ pour chaque jour qu’ils resteront ouverts.

La Ville affirme que son personnel continuera la patrouille cette semaine tout en continuant de compiler l’information nécessaire pour entreprendre des poursuites contre les commerces qui ne respectent pas les règles.

Mme Emery dit que les commerces pourraient considérer la possibilité d’entreprendre des poursuites contre les lois qu’elle qualifie de trop restrictives, d’injustes et d’injustifiables.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!