La gang de La soirée est (encore) jeune et Fabien Cloutier unissent leurs forces dans Prédictions 2017, un spectacle irrévérencieux et franchement truculent sur l’actualité.

C’est dans un Théâtre St-Denis bondé que s’est tenue hier la première médiatique de Prédictions 2017, un spectacle souvent désopilant qui cherchait à imiter Bernard Derome en prédisant avant tout le monde les principaux faits saillants de l’année en cours.

Animé avec verve par Jean-Philippe Wauthier, qui a d’abord résumé 2016 en prenant soin d’éviter les faux pas (la seule exception regrettable étant la blague sur Jean Lapierre), la soirée s’est généralement déroulée à la vitesse de l’éclair. Les gags fusaient de partout, alors que défilaient les différentes catégories (santé, média, culture, etc.). Pour l’occasion, la mise en scène minimaliste de Serge Denoncourt recréait un modeste bulletin de nouvelles.

Personne n’a été épargné, surtout pas les commentateurs. Bien que le concept soit pratiquement le même que celui de La soirée est (encore) jeune, les fans de l’émission de Radio-Canada étaient bien servis par les colères engagées de Fred Savard et les visages déconcertés de Jean-Sébastien Girard devant l’habit fétichiste d’un figurant. Mention spéciale à Olivier Niquet pour son numéro jubilatoire sur Richard Martineau qui décide d’effectuer une poursuite bâillon contre son propre double!

«Plus ça meurt, moins ça nous coûte cher collectivement. » – Fred Savard, résumant une des visées du milieu de la santé en 2017

Ce n’est que lorsque les textes s’avancent en zone inconnue que leurs limites apparaissent. C’est le cas notamment de la farce appuyée et extrêmement redondante sur fond de fraises, de masturbation et de papier journal. Ce n’était pas la meilleure de Fabien Cloutier, qui avait pourtant épaté la galerie plus tôt avec une imitation magistrale de Charles Lafortune. Son élocution et son débit ne pouvaient que rappeler Serge Grenier et les mythiques Cyniques.

C’est en déformant à peine la réalité que Prédictions 2017 parvient à dresser un portrait tout à fait crédible de la situation. Il ne faut toutefois pas une boule de cristal pour prédire que les choses n’iront pas en s’améliorant et que les gens connus continueront de mourir à la pelle. Avec un peu plus de surprises, cela pourrait très bien devenir un rendez-vous annuel incontournable.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!