Film expérimental et sensoriel, Déserts en met plein la vue avec ses images engourdies de Las Vegas et ses plans majestueux des dunes de Death Valley. C’est là qu’un homme a choisi d’aller se perdre avec «Amazing» Grace, une femme rencontrée au détour d’un ring. De cette errance, on ressent la chaleur cuisante du désert et le désespoir des amants, en plus d’être envouté par la trame sonore de Radwan Ghazi Moumneh.

Les Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ) offrent une des dernières occasions jeudi soir d’admirer sur grand écran les tableaux que forment chaque plan de ce premier long métrage de Charles-André Coderre et Yann-Manuel Hernandez, tourné en pellicule 16 mm.

Les cinéastes ainsi que le comédien Hubert Proulx seront présents à la projection, jeudi à 21h30, au pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM.

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!