Josie Desmarais/Métro Le passage piéton au coin des avenues McLynn et Dupuis est complètement effacé.

Craignant que le marquage des passages piétons ne soit complété qu’à la fin de l’automne, le conseiller de Snowdon, Marvin Rotrand, songe à résilier le contrat qui lie son arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG) à celui de Rosemont–La Petite-Partie, chargé du marquage des rues dans les quartiers centraux.

En date du 19 juin, moins de 20% des passages piétons, des lignes d’arrêt et des lignes axiales de CDN-NDG avaient été repeints. Seuls les passages d’écoliers sont bien avancés, à 47,6%, tandis que seuls 3% des dos d’âne ont été marqués.

«Le service n’est pas bon depuis des années, et cette année, c’est pire que jamais. Rosemont va terminer en novembre ou décembre, juste avant la neige, c’est inacceptable», dénonce M. Rotrand, seul élu de Coalition Montréal. C’est justement à cause de la neige et des abrasifs de chaussée que le marquage au sol doit être refait régulièrement.

L’arrondissement responsable du marquage au sol des quartiers centraux indique que les retards sont causés par la météo peu clémente du printemps. «Cette année, la saison de marquage de la chaussée a débuté à la fin avril plutôt qu’au début du mois, en raison des températures froides et d’épisodes de verglas. Un nombre plus important de jours de pluie qu’à la normale a également été recensé depuis la fin avril», soutient la chargée de communication de Rosemont–La Petite-Patrie, Judith Gratton-Gervais.

Cette dernière ajoute que des demandes sont formulées du printemps jusqu’à l’automne par les divers arrondissements et que les cols bleus de Rosemont tentent d’assurer «la progression équilibrée et équitable de la réalisation des interventions demandées avec chaque arrondissement». L’arrondissement n’a toutefois pas été en mesure de fournir des données de réalisation pour l’ensemble du territoire qu’il couvre.

Si la situation ne s’améliore pas, M. Rotrand compte présenter une motion au conseil d’arrondissement du mois d’août pour résilier l’entente qui lie CDN-NDG à Rosemont et «trouver une autre solution».

Depuis 2002, certains arrondissements montréalais ont des spécialisations et sont responsables d’offrir des services aux autres arrondissements du territoire de l’ancienne Ville de Montréal. Rosemont-La Petite Patrie veille ainsi au marquage au sol dans neuf arrondissements centraux.

«Cet automne, je vais inviter l’ensemble des élus et cadres municipaux à passer une semaine sans auto, sans vélo, sans taxi, seulement à pied et en transport en commun. Ils pourront alors avoir le point de vue de la majorité des citoyens.» –Nigel Spencer du groupe Piétons Montréal

Citoyens mécontents

Nigel Spencer, du groupe Piétons Montréal, rapporte que dans son quartier, Côte-des-Neiges, le marquage de certaines pistes cyclables a été refait «deux fois», alors que les passages piétons attendent toujours. «Je n’ai rien contre le vélo, mais tout le monde est piéton et on n’y porte pas beaucoup d’attention. Les piétons passent le pire été depuis longtemps», déplore M. Spencer, qui accuse l’administration d’un «manque de sérieux» dans la protection des piétons.

M. Rotrand dit ne pas savoir pourquoi les pistes cyclables sont faites en priorité. «Pour moi, la priorité, ce sont les passages piétons», dit-il.

Sans vouloir «faire de la police une religion», M. Spencer réclame une «présence policière» à davantage d’intersections pour faire respecter les traverses. «Ils ne sont jamais là», juge-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!