TC Media/Marilyne Demers Les lettres ont été installées jeudi sur le bâtiment situé sur l'avenue Orly, dans le quartier industriel de Dorval.

L’heure est aux derniers préparatifs pour accueillir les membres de la communauté du Nunavik dans le tout nouveau centre d’hébergement de l’avenue Orly. Ullivik, qui signifie «endroit pour rester» en inuktitut, devrait ouvrir ses portes à la fin de la semaine prochaine.

«C’est prévu qu’on emménage le 9 décembre. Si ce n’est pas à cette date, ce sera dans les jours qui suivront», indique Jane Beaudoin, la directrice générale du Centre de santé Inuulitsivik, qui chapeaute le projet.

Situé en bordure de l’autoroute 520, le centre logera les Inuits soignés dans les établissements du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). «Quand les Inuits ont besoin de services spécialisés, par exemple des chirurgies, ils doivent aller à Montréal», explique Mme Beaudoin.

L’édifice de quatre étages comprendra 91 chambres avec 143 lits pouvant accueillir entre 150 et 175 personnes, en plus des bureaux, un salon ainsi qu’une cafétéria de 75 places. On y offrira notamment des services d’interprétation et de soutien social.

«On voulait que ce soit proche de l’aéroport. En plus, les Inuits se sentent très à l’aise à Dorval, ils ont tout ce dont ils ont besoin à proximité», indique la directrice.

D’une valeur de 15 M$, le centre devrait accueillir environ 9000 usagers par année, en plus d’une centaine d’employés, dont des infirmières.

Bail
Jusqu’en 2010, le centre se trouvait sur la rue Saint-Jacques, à Montréal. Lorsque le bail est arrivé à échéance, les patients ont été dirigés temporairement vers le YMCA de Westmount. Le contrat prendra fin le 31 décembre.

«Ça correspondait moins à nos besoins, nous n’avions pas notre propre cuisine, notre propre chef. Maintenant, nous serons chez nous», indique la directrice générale du Centre de santé Inuulitsivik.

Afin d’offrir des services à la communauté inuit, Uillivik loue l’édifice pour une période de 15 ans, au coût de 2,5 M$ par année. Le projet est financé par le ministère de la Santé du Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!