Gracieuseté Mario Mammone se présente à la mairie de Dorval comme indépendant.

L’environnement, la croissance économique et les services à la communauté sont au cœur du programme électoral de Mario Mammone, qui souhaite se faire élire lors des élections du 5 novembre.

«Si je suis élu et que je ne respecte pas mes engagements, je serai prêt à partir», promet d’emblée l’homme de 50 ans, qui est à la tête d’une agence de courtage immobilier.

Le Dorvalois, dont la famille a travaillé pour la Cité pendant plusieurs décennies, déplore notamment l’état actuel de l’administration, des rues et des trottoirs ainsi que la planification des projets.

«Avec les nouveaux projets immobiliers, les citoyens vont avoir besoin de services adéquats. Il faut penser à leur qualité de vie et prendre des mesures pour diminuer la pollution, le bruit et le trafic. Les villes doivent travailler ensemble.»

Il mise entre autres sur son expérience dans le milieu de la construction et de l’immobilier, tant au Canada qu’à l’international, pour mener à bien ses engagements.

«J’ai appris à travailler avec les systèmes de contrôle de la qualité et de planification et livraison rapide», fait savoir le candidat, qui a aussi siégé sur des conseils d’administration tels que les Amis de l’environnement TD et la Chambre de commerce italienne de Vancouver.

M. Mammone a déjà affronté le maire sortant Edgar Rouleau en 2001, mais pour un siège de conseiller.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!