Montréal sera relié à l’Islande par des vols directs à compter du mois de mai. L’avionneur Icelandair assurera la liaison saisonnière à raison de quatre allers-retours par semaine.

Du 19 mai au 8 novembre 2016, les vols en partance de Montréal les lundis, mardis, jeudis et samedis, se rendront à l’aéroport Keflavik, près de la capitale Reykjavik.

«Sur le plan du tourisme et sur le plan économique, c’est un investissement extraordinaire. Ça donnera de la valeur ajouté à la métropole», a déclaré le ministre des Transports du Québec, Robert Poëti.

Pour l’ambassadeur de l’Islande à Ottawa, Sturla Sigurjónsson, le Québec et l’Islande ont des similitudes géographiques, culturelles et commerciales qui encouragent le tourisme.

«C’est toujours difficile de dire si c’est la poule ou l’œuf qui vient avant, quand on parle de tourisme. Si ce sont les lignes aériennes qui incitent au voyage ou les voyages qui poussent à développer des lignes aériennes. Une chose est sûre, ça ouvre toujours d’autres voies, dont celle du commerce», a-t-il commenté.

L’agrandissement de l’aéroport Montréal-Trudeau ainsi que ses nombreuses rénovations expliqueraient l’arrivée de nouveaux liens aériens, selon le ministre Poëti.

«Si on n’avait pas développé des infrastructures à l’aéroport, je ne sais pas si on aurait des investissements comme ceux d’aujourd’hui.»

Pays scandinaves
La nouvelle liaison permettra aussi aux Québécois de rejoindre d’autres destinations scandinaves comme Stockholm, Copenhague ou Oslo.

«Reykjavik est dans notre mire depuis des années. C’est important parce qu’on n’a aucune liaison avec les pays scandinaves. L’Islande, c’est déjà une destination en soi, mais on voulait faciliter les déplacements vers tous ces pays», a commenté le président-directeur général d’Aéroports de Montréal, James C. Cherry.

Les voyageurs qui voudront atteindre d’autres destinations pourront séjourner jusqu’à sept nuits en Islande avant que s’ajoutent des frais supplémentaires à leur billet d’avion.

WOW Air
Le premier avion d’Icelandair arrivera une semaine après celui de la compagnie aérienne WOW Air qui a annoncé, il y a deux semaines, la mise en place d’un vol direct entre Montréal et Reykjavik pour un montant de base de 99$.

«Ça n’entre pas en conflit, parce que le marché des deux lignes aériennes est très différent. Icelandair, c’est une ligne plus classique, tandis que WOW Air offre un service catégorisé plutôt bas prix. Au fond, nous sommes très contents de pouvoir offrir les deux», a expliqué M. Cherry.

Le Boeing 757-200 d’Icelandair, équipé de Wi-Fi, pourra accueillir 183 passagers, dont 22 en classes Affaires, pour un vol d’une durée de cinq heures.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!