Le tout nouveau membre de l’équipe Garneau-Québécor, Alexis Cartier, a su se relever après une chute pour finalement traverser le fil d’arrivée bon premier, lors de la septième étape des Mardis cyclistes. Il obtenait du même coup sa première victoire sur le circuit lachinois.

« Très content d’avoir remporté ma première victoire ici. Je suis parti avec deux coéquipiers, car on savait qu’Olivier Brisebois et Marc-Antoine Soucy étaient marqués. Le but est toujours de gagner et on a pris notre chance », a déclaré l’athlète de 25 ans, qui portait les éraflures de sa chute à la main et au bras droit.

Tombé au 10e tour, Alexis Cartier est parvenu à compléter le circuit en 1:01:19 secondes. Il a ensuite profité d’une échappée au 18e tour, aux côtés de deux autres membres de son équipe, Michael Rice et Darcy Woolley, pour créer le peloton de tête.

Laurent Gervais, de TRJ Télécom-Desjardins Ford, s’est aussi joint à eux et les quatre cyclistes ont creusé l’écart jusqu’à 30 secondes lors de l’avant-dernier passage.

Les jambes flanchent
« Quand on a vu que l’on améliorait notre avance on a su que la victoire allait se disputer entre nous, a mentionné Cartier. Mais il faut donner crédit à Laurent. Il a été vraiment fort contre trois membres d’une même équipe. Il a été très persévérant. Je lui lève mon chapeau », a conclu l’homme de Sainte-Adèle.

Malgré ses efforts, Laurent Gervais a dû se contenter de la troisième place, derrière Darcy Woolley, manquant d’énergie lors du sprint final. Jean-François Laroche, le maillot jaune, a terminé en quatrième position.

« Ce fut une excellente soirée, a déclaré M. Laroche, nous avons augmenté notre avance au classement général. Les gars qui sont partis en échappée n’étaient pas menaçants. Notre stratégie était de surveiller Brisebois et Soucy et ne pas les laisser partir. »

Olivier Brisebois, deuxième au classement général, n’a en effet pu faire mieux qu’une sixième position.

« Je n’avais tout simplement pas de jambes. Je savais que si je tentais quelque chose, on ne m’aurait pas laissé partir », a admis Brisebois, qui s’éloigne de 150 points de la tête du classement.

Une vingtaine de coureurs, parmi les 128 qui participaient à cette étape, se sont aussi rapidement retrouvés à bout de souffle. Ils ont été laissés loin derrière le peloton principal, avec encore 12 tours à faire.

Autres résultats
Raphaele Lemieux a conservé la tête la Coupe féminine en remportant une autre épreuve devant Évelyne Gagnon, qui demeure deuxième au classement général. Amélie Bruneau a complété le podium et s’est hissée en troisième place, ex æquo avec Luce Bourbeau.

Chez les cadets garçons, les Espoirs Laval ont raflé toutes les marches du podium, avec Robin Plamondon en tête et ses coéquipiers Antoine Dalterio et Jérôme Courtemanche juste derrière. Dalterio demeure en tête du classement général malgré sa deuxième place.

Chez les cadettes, Emma Délisle a obtenu une cinquième victoire cette saison. Lyse-Ann Coffin a pris le deuxième rang devant Victoria Dupont.

 

CLASSEMENT CUMULATIF DE LA COUPE PRO-ÉLITE

1 Jean-François Laroche, Cycles Régis 620
2 Olivier Brisebois, Garneau-Québecor 470
3 Hendrik Pineda, Transports Lacombe-Devinci 424
4 Sébastien Cossette, Scott-RackUltra 369
5 Michel Henri Cycles, Dupuis 362
6 Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling 329
7 Didier Godbout, Vélo-Station 325
8 Marc-Antoine Soucy, Garneau-Québecor 300
9 Laurent Gervais, TRJ Télécom-Desjardins Ford 216
10 Charles-André, Bilodeau Cycles Régis 206

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!