Connie Rotella Alessandro Gabrielli et Roch Carrier

Alessandro Gabrielli est de retour sur les planches dans le spectacle The Hockey Sweater, une comédie musicale tirée du célèbre livre Le chandail de hockey de Roch Carrier.
Un dicton explique que «le talent n’attend pas le nombre des années» et Alessandro Gabrielli, de LaSalle, en est l’illustration parfaite. À seulement douze ans, l’adolescent d’origine italienne va connaître sa deuxième expérience majeure de comédien, après avoir interprété le rôle Michael Banks dans le spectacle Mary Poppins. «C’était une très belle expérience de travailler avec René Simard et Serge Postigo» se remémore-t-il.

Malgré son talent précoce, une assurance rare à cet âge et un CV qui se remplit déjà bien vite, Alessandro Gabrielli n’a rien perdu de sa sensibilité et de ses rêves d’enfant. Il reconnaît «être tombé par terre» quand il a appris qu’il avait été retenu pour interpréter le rôle du jeune Roch, héros dont, plus jeune, il avait suivi les aventures dans le livre qui trône toujours dans sa bibliothèque personnelle.

Une vie bien remplie
L’emploi du temps du jeune artiste est très chargé. Alessandro Gabrielli, explique avoir «des répétitions tous les jours, en dehors du vendredi»,. Il affiche déjà l’assurance d’un habitué des planches puisqu’il avoue «ne pas être intimidé en rentrant sur scène. Ça se passe très bien et les gens que je rencontre sont toujours contents de mes prestations», explique-t-il.

Inspiré par sa maman Connie Rotella, chorégraphe, auteure, actrice, metteure en scène et fondatrice du studio Danse 123 à LaSalle, Alessandro Gabrielli semble tout à fait épanoui dans ce domaine. «Ma mère a toujours été dans les arts, et a ouvert au moment de ma naissance son studio de chant, de danse et de jeu. J’y suis allé et c’est de cette façon que ma passion a commencé. Ma mère m’a guidé» détaille-t-il.

C’est dans ce studio que le jeune Alessandro a connu ses premières émotions artistiques. Il s’y produisait dans les représentations de fin d’année, et y présentait à chaque fois différents numéros. «C’est lors de ces spectacles que j’ai compris que j’aimais faire ça et que je voulais faire ça de façon professionnelle» précise-t-il.

Le cœur un peu en Italie
Né à Montréal, comme sa maman, Alessandro Gabrielli conserve de fortes attaches en Italie, où il s’est rendu à deux reprises. La terre de ses origines semble d’ailleurs lui plaire particulièrement puisqu’il ne manque pas de mentionner son envie «d’y retourner l’été prochain».

Une histoire emblématique

  • Le Chandail de Hockey relate l’histoire d’un jeune enfant qui reçoit en échange de son chandail des Canadiens trop petit, celui des Maple Leafs de Toronto. Il va alors devoir affronter les moqueries de ses camarades.

The Hockey Sweater: A Musical
Du 19 octobre au 12 novembre au Centre Segal (5170, Chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Côte-des-Neiges).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!