Gracieuseté Céline Juppeau (à droite), avec d'autres ambassadeurs de Montréal et des accompagnateurs, en Suède, dans le village miniature où les enfants apprennent à se déplacer en vélo.

Ambassadrice de l’engagement du projet #Jeunesse375MTL, Céline Juppeau a porté la voix des jeunes du Plateau-Mont-Royal ces derniers mois. Elle propose à l’arrondissement son rêve de créer une école de conduite pour enfants.

Lors de son mandat d’ambassadrice dans le cadre de la Stratégie jeunesse 2013-2017 de la Ville de Montréal, Céline Juppeau, architecte d’intérieur et designer de formation ainsi que fondatrice de l’entreprise Kotmo, est allé en Suède et au Danemark dans le but de s’inspirer de leurs pratiques et d’apporter des idées pour Montréal et le Plateau-Mont-Royal.

Son projet coup de cœur, elle l’a découvert à Helsingborg, en Suède. Depuis 60 ans, cette ville de moins de 100 000 habitants offre aux jeunes de sept ans d’apprendre à faire du vélo grâce à une école de conduite pour enfants.

«C’est une mini-ville aménagée où les enfants apprennent à se déplacer en vélo, à connaître qui a la priorité entre les piétons, les vélos, les autobus, les trains, explique Céline Juppeau. Ce programme est intégré dans le système scolaire et la ville met à disposition des vélos.»

La jeune femme a pu constater par cette méthode à quel point il était important d’apprendre tôt à se déplacer en bicycle. «Rendu à l’âge adulte, il est beaucoup plus naturel de l’utiliser plutôt qu’une voiture», assure-t-elle.

Ce projet-là, elle l’a présenté aux élus de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, qui ont été séduits et comptent bien rester en contact avec elle.

«Nous sommes très sensibles à ce type de proposition, cela fait partie de notre Plan de développement durable donc si on trouve un terrain pour le faire, cela peut faire partie de nos plans», lance la conseillère d’arrondissement Marie Plourde, qui estime que l’éducation de la conduite à vélo doit commencer très tôt.

De son côté, Magali Bebronne, chargée de projet chez Vélo Québec, admet que c’est une proposition très intéressante qui existe déjà dans plusieurs communautés en Ontario sous forme de «Safety Villages», où la sécurité est enseignée aux enfants.

«C’est mon rêve, surtout que le plan directeur du parc Lafontaine est en train d’être revu, il y a de grands espaces minéralisés actuellement qui vont sans doute être reconverti, alors pourquoi ne pas envisager des lieux de pratiques du vélo qui soient à la fois ludiques et éducatifs ?», se demande-t-elle.

Elle ajoute que Vélo Québec serait très intéressé à aménager, animer et organiser ce projet de village miniature où le système de circulation pour les jeunes est reproduit.

Rêver Montréal
Dans le cadre de son mandat, Céline Juppeau est aussi allée à la rencontre de jeunes du PMR, à l’école Jeanne-Mance et au Centre Beau Voyage.

Ces deux consultations avaient pour but de connaître les rêves et idées des jeunes, ce qu’ils désiraient voir améliorer dans leur arrondissement. Divers sujets comme le budget de l’éducation, l’environnement, ou encore l’aménagement sportif sont ressortis de ces rencontres.

Le mandat de l’ambassadrice Jeunesse s’est clôturé par le Sommet de la jeunesse le 6 et 7 mai dernier avec un forum ouvert composé d’une centaine de jeunes présents pour rêver Montréal.

Ce sont 25 rêves qui sont ressortis parmi tous les sujets discutés, tels que le développement durable, l’inclusion sociale, l’accessibilité, l’éducation, ou encore la santé mentale.

La jeune femme enverra prochainement à l’arrondissement un rapport récapitulatif des projets concrets qu’il pourrait être intéressant de réaliser dans le PMR.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!