Plus de 200 personnes ont assisté à la première assemblée publique d’information sur l’avenir du parc La Fontaine, mercredi soir, à l’Espace La Fontaine.

À terme, ce processus de consultation publique permettra de produire un plan directeur pour les 20 prochaines années.

Une présentation des élus Luc Ferrandez et Réal Ménard et de divers intervenants a précédé une période de questions où les citoyens semblaient déjà impatients de proposer des améliorations à l’espace vert.

Parmi les éléments présentés, un sondage effectué par la Ville de Montréal, en septembre et octobre 2015 dévoile certaines tendances.

Plus de 54% des gens viennent à pied au parc La Fontaine et 29% à vélo. Parmi les usagers, 73% viennent au moins une fois par semaine. La majorité d’entre eux viennent profiter du paysage. Sur les 2399 sondages complétés, 1262 réclament l’Internet sans fil gratuit dans l’espace vert. L’ajout d’aires d’exercices (873), un abri pour le soleil (864), la location d’embarcations (827) et davantage de mobilier (802) et tennis de table (724).

Projets à venir
Certains projets sont déjà en cours de réalisation et ont été présentés.

L’obélisque en hommage à Charles de Gaulle sera mis en lumière.

Pour la période 2016 à 2018, des projets sont aussi déjà en planification. Ainsi, la ville-centre, responsable du dossier des grands parcs, planifie un réaménagement de l’avenue du Parc-La Fontaine et une reconfiguration de la piste cyclable la longeant, axe le plus achalandé à Montréal par les cyclistes.

Le monument aux morts français devrait faire l’objet d’une restauration. De plus, le théâtre de Verdure sera mis à niveau.

IMG_1812[1]Requêtes 
«Le gazon fait dur, il faudrait faire quelque chose. Quand on se rend au parc, c’est difficile de traverser l’avenue du Parc-La Fontaine avec les vélos et joggeurs. Il faudrait recommencer à animer le théâtre de Verdure. On est privé de spectacles depuis trois ans. Aussi, ce serait bien qu’on ait un mur de graffitis du côté de l’avenue Calixa-Lavallée pour que les jeunes peuvent y canaliser leur énergie», énumère Christian Goyette, un résident du secteur.

Plusieurs citoyens comme lui ont déploré la fermeture du théâtre de Verdure et réclamé sa réouverture.

«Il faut d’abord que nous ayons le parc que nous sommes en droit d’avoir. On souhaite avoir des aires de pique-nique plus engageant, plus d’eau dans les bassins et de façon plus générale, plus d’entretien», soutient Myriam Brunet.

D’autres demandent que le parc soit adapté à plus de groupes d’âge.

«Il n’y a rien pour les ados en ce moment. Il faudrait penser à des aménagements pour eux comme des tables de ping-pong et rendre les terrains de tennis gratuits», croit Louise Lauzon, mère de deux jeunes fréquentant le parc.

Le maire de l’arrondissement s’est réjoui de la participation.

«C’est plus que des enjeux de table de ping-pong ou de propreté. Il faut améliorer le parc à sa base pour les générations futures. Ce qui est fabuleux, c’est que le nombre de gens s’étant déplacés démontre l’attachement viscéral au parc», a réagi le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez.

Deux ateliers participatifs citoyens auront lieu les 16 et 18 mai pour sonder les citoyens et tracer les grandes lignes du plan. Il est aussi possible de donner son opinion en ligne au: http://realisonsmtl.ca/parclafontaine.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!