Isabelle Bergeron/TC Media La sculpture en hommage à Claude Jutra a été retiré.

La sculpture en hommage au cinéma québécois du parc Claude-Jutra a été retirée, jeudi matin, de l’espace vert.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, avait annoncé en février dernier que le parc changerait de nom, à la suite de la publication d’une biographie sur le cinéaste. Cette dernière allègue que M. Jutra aurait eu des relations sexuelles avec des garçons mineurs.

Il y a quelques mois, «l’homme-caméra», trônant au coin des rues Clark et Prince-Arthur, avait été vandalisée à l’encre rouge, après les révélations concernant la vie de M. Jutra.

On ignore pour l’instant ce qui adviendra de l’œuvre du célèbre sculpteur Charles Daudelin.

«Là, elle sera entreposée par la Ville de Montréal, le temps que les esprits se calment», indique le fils du sculpteur, Éric Daudelin.

La famille souhaite que l’oeuvre redevienne éventuellement accessible au public.

«Elle pourrait être dans un lieu public intérieur ou dans un jardin, comme à l’arrière de la cinémathèque. On n’a qu’à changer le nom de l’oeuvre à hommage au cinéma québécois. Ça ne dénature pas le travail de mon père. Le texte de Jutra qui est dessus doit cependant rester. Il est absolument magnifique et pour moi, ça fait partie intégrante de la sculpture», continue M. Daudelin.

La sculpture «l’homme-caméra» appartient à la Ville de Montréal et cette dernière a confirmé qu’elle se trouve actuellement en restauration.

La Ville de Montréal assure vouloir préserver l’intégrité de l’oeuvre et discutera avec la famille de son utilisation future.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!