TC Media/Isabelle Bergeron Le terrain du 5227 rue Notre-Dame, que Ray-Mont Logistiques veut développer.

Projet Montréal laisse tomber la controversée Cité de la logistique dans sa forme initiale pour la transformer en un projet qui sera «davantage en harmonie avec les gens et l’environnement».

«Il y avait un grand manque de vision là-dedans, affirme d’emblée Pierre Lessard-Blais, maire de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. C’était un projet vide, qui ne nous rejoignait pas.»

Rappelons que tel que proposé par l’ancienne administration municipale, la Cité de la logistique consistait notamment en l’implantation d’une plate-forme intermodale, pour faire transiter des produits vers le port de Montréal. Il était aussi question de décontamination et de reconversion de terrains industriels près du boulevard de L’Assomption.

Déplorée par les citoyens du secteur, la Cité de la logistique a notamment fait l’objet de pétitions. Le comité citoyen «5000 signatures pour MHM» s’était fortement opposé à ce dossier et s’était donné pour mission de récolter 5000 signatures de résidents, pour la tenue d’une consultation publique sur le développement du secteur. Plus de 6600 signatures avaient finalement été récoltées.

«Ce qu’on souhaite, maintenant, c’est un développement harmonieux avec les résidents, où l’aspect environnemental prendra beaucoup de place et sera mis de l’avant», renchérit M. Lessard-Blais.

Écoparc industriel?
Le maire de MHM n’a pas voulu donner de détails précis sur le nouveau projet à venir.

«On présentera notre nouvelle vision aux citoyens au cours de l’été, affirme-t-il. Par la suite, ils pourront donner leurs idées dans le cadre de consultations avec l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).»

Toutefois, on peut penser que Projet Montréal songe à la création d’un écoparc industriel, qui inclurait la réhabilitation du ruisseau Molson.

Dès 2009, la plateforme locale de Projet Montréal abordait la question de la réhabilitation du ruisseau Molson, puis, en 2013, le parti proposait un projet «écoparc industriel du pôle l’Assomption» comprenant la valorisation du ruisseau Molson.

Pour l’instant, l’arrondissement n’est pas fermé à entendre les projets de toutes les entreprises intéressées à s’installer sur ces terrains.

«Mais c’est certain qu’on souhaite des visions environnementales, il faut que les projets proposés aillent dans ce sens-là», nuance le maire.

Un soulagement
Luc Gallant, membre du comité «5000 signatures pour MHM» s’est dit soulagé par la décision de Projet Montréal.

Il a aussi salué l’engagement de l’administration Plante de créer un projet en harmonie avec les résidents.

«C’est certain qu’on est contents, mentionne-t-il. Maintenant, il reste à voir quelle sera la nouvelle vision, sous toutes ces facettes. On a hâte d’en apprendre plus», conclut-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!