Félix O. J. Fournier/TC Media Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) agira comme soutien dans cette enquête.

Près d’une journée après le décès d’un homme atteint par au moins un projectile d’arme à feu tiré par un agent de la Sûreté du Québec dimanche, les inspecteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) ont quitté les lieux de l’incident, lundi après-midi à L’Île-Perot. L’enquête se poursuit.

Les agents de la SQ auraient reçu en début de soirée dimanche un appel concernant un homme «perturbé» qui tenait des propos suicidaires. Ayant localisé son téléphone cellulaire, les policiers se seraient rendus à son domicile.

Arrivés les lieux, les policiers se seraient trouvés, selon un communiqué de presse du BEI, face à un homme armé d’un couteau qui se serait précipité vers eux. Des coups de feu auraient été tirés et l’homme serait décédé.

Huit enquêteurs du BEI ont été chargés d’enquêter sur cette affaire. Arrivés sur place lundi en début d’après-midi, les enquêteurs ont quitté la scène vers 15h30.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet évènement de communiquer avec le bureau via son site web au http://www.bei.gouv.qc.ca.

Le BEI est entré en fonction le 27 juin. Son mandat est de permettre la réalisation d’enquêtes indépendantes sur des événements impliquant des policiers.

Avant son existence, les corps policiers de la Sûreté du Québec, de la Ville de Montréal et de la Ville de Québec étaient chargés d’effectuer ces enquêtes.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!