Le projet transitoire Le Virage est à la recherche d’activités pour sa programmation du Catalyseur d’imaginaires urbain l’an prochain. Inauguré la semaine dernière, le projet a reçu ses 1000 premiers visiteurs entre mercredi et dimanche.

Le Virage, ce sont six conteneurs rouges dont l’architecture a été conçue par cinq étudiants de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal. Aménagés jusqu’en 2021 sur le futur campus Outremont de l’UdeM, les conteneurs ont été installés à l’angle des rues Atlantic et Durocher, sur le site de l’ancienne gare de triage. Ils abritent notamment un café-bar et les murs extérieurs peuvent servir à projeter des films ou des images.

Organismes communautaires et culturels des quartiers avoisinants, chercheurs, étudiants, artistes, architectes, designers et citoyens de tout acabit sont invités à soumettre des projets pour la programmation d’été à la réouverture du site en juin 2017. Ces locaux éphémères pourraient accueillir tout type d’événements publics ou privés.

Le projet est réalisé par l’organisme MTL Ville en mouvement en collaboration avec le Laboratoire des récits du soi et l’Université de Montréal.

Cinq jours d’activités
L’inauguration du Virage a permis à environ 1000 visiteurs de participer à une foule d’activités de mercredi à dimanche le 2 octobre.

«C’est la première fois que le site s’ouvrait autant au grand public. Il y a eu plein de projets d’agriculture urbaine. On a fait visiter les jardins. Il y avait des expositions d’artistes, un bar pour prendre l’apéro, un café. Il y a eu des tables rondes, des conférences et des ateliers multidisciplinaires avec des designers et des artistes», énumère Olivier Lapierre, porte-parole de l’organisme MTL Ville en mouvement.

Le Virage est un programme de réappropriation de l’espace public au même titre que le Village Éphémère près du pont Jacques-Cartier, ajoute ce dernier.

Selon Simon Harel, professeur titulaire du Département de littératures et de langues du monde de l’UdeM, ainsi que directeur du Laboratoire des récits du soi mobile, Le Virage a obtenu du financement sous forme d’argent, d’équipement et de services d’une valeur totale de 253 500$.

«C’est un lieu de rassemblement très polyvalent où tous sont bienvenus. Le but du Virage est de devenir un laboratoire qui réunira des chercheurs et des professeurs de l’Université de Montréal, les organismes communautaires des quartiers environnants, la communauté artistique et les Montréalais en général pour réfléchir à la ville, à son urbanisme, à des projets de recherche», déclare Olivier Lapierre.

Les personnes intéressées à suggérer des événements pour le Catalyseur d’imaginaires urbain sont invitées à le faire en écrivant en tout temps à l’adresse info@levirageMTL.com.

Les bâtiments du campus d’Outremont sont actuellement en chantier et ouvriront à l’automne 2019. Des travaux de dynamitage ont débuté le 3 octobre pour quelques semaines afin de continuer à préparer la construction du Complexe des sciences.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!