TC Media- Frédéric Lacroix-Couture Le CPE «Le Pitchounet» devra trouver un autre local pour tenir ses activités.

Après une trentaine d’années au sein de l’école Lajoie, le CPE «Le Pitchounet» se fait montrer la porte. La garderie perdra son local l’année prochaine afin de libérer de l’espace pour permettre à l’établissement primaire de recevoir de nouveaux élèves. Inquiets, des parents interpellent l’arrondissement afin de trouver rapidement un nouvel endroit pour la garderie.

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys a décidé il y environ un mois de mettre fin au bail du «Pitchounet» au 30 juin 2018. Elle souhaite répondre à un besoin criant d’espaces.

«À la CSMB, on est en hyper-croissance. À Outremont, comme dans plusieurs secteurs, on a besoin de places-élèves. Quand on déborde, on n’a pas le choix de prendre des décisions comme celle-là», explique la porte-parole de la commission scolaire, Gina Guillemette.

L’école Lajoie est d’ailleurs en attente d’une réponse de Québec afin d’ajouter 10 locaux et un gymnase.

Selon la CSMB, inclure la garderie dans ce projet d’agrandissement est impossible puisque le ministère de l’Éducation donne de l’argent pour accueillir de la clientèle de la commission scolaire et non celle d’un CPE.

Il reste donc 14 mois à la garderie pour trouver un autre local. Le centre aimerait toutefois avoir plus de temps, indique la secrétaire du «Pitchounet», Bianca Champagne, en l’absence de la directrice de l’établissement.

Maison McFarlane

Des parents et la directrice de la garderie, Geneviève Tassé, suggèrent de relocaliser «Le Pitchounet» dans la maison historique McFarlane sur la rue Joyce, inoccupée depuis de nombreuses années. Ils en ont fait la demande aux élues à la dernière séance du conseil d’arrondissement, le 1er mai.

«S’il était possible de déménager dans ce lieu-là, ce serait formidable pour tout le monde. Ce qu’on veut, c’est de rester dans Outremont», soutient un des parents et membres du conseil d’administration, Marc-Antoine Dilhac.

La mairesse d’Outremont, Marie Cinq-Mars, s’est montrée ouverte à la demande des parents et aussi inquiète de voir qu’une garderie pourrait disparaître du territoire.

«À l’arrondissement, on veut attirer des jeunes familles et les retenir. La meilleure façon de les faire fuir, c’est de fermer nos garderies. On va essayer de vous aider et de regarder tous les espaces qui pourraient recevoir une garderie: presbytère, sous-sol d’église», promet-elle.

La conseillère d’arrondissement, Céline Forget, a quant à elle invité les parents et la direction de la garderie à regarder ailleurs que la Maison McFarlane étant donné qu’un investissement majeur serait nécessaire pour rénover le bâtiment.

L’arrondissement doit aller en appel de propositions en juin pour trouver une nouvelle vocation à cet immeuble datant de 1927.

De son côté, la CSMB assure aussi être en mode solution.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!