TC Media- Archives Plusieurs résidents de VMR ont contribué au financement d'un éventuel recours judiciaire contre la révision de la carte électorale.

La Ville et les Monterois donneront au moins 4722$ en vue d’une contestation judiciaire contre la fusion des comtés d’Outremont et de Mont-Royal.

Au cours des dernières semaines, Ville de Mont-Royal a mené une campagne de financement auprès des résidents opposés au redécoupage de la carte électorale provinciale. Le public a remis un total de 2361$ dans les boîtes prévues à cet effet à l’hôtel de ville, au centre des loisirs et à la bibliothèque.

La municipalité s’engageait à doubler le montant amassé auprès de la population. Il est encore possible pour les citoyens de faire un don en se rendant à l’hôtel de ville. Les élus ont prévu un maximum de 3000$ que la Ville pourrait remettre en don.

Un recours judiciaire sera bientôt déposé en Cour supérieure par l’avocat constitutionnaliste Julius Grey. Celui-ci représente un groupe de citoyens qui s’est formé à la suite de la révision de la carte électorale en mars.

En plus de fusionner les circonscriptions de Mont-Royal et d’Outremont, la Commission de la représentation électorale (CRÉ) a décidé de modifier les limites de la circonscription de D’Arcy-McGee.

Le comité citoyen estime notamment que la décision divise les communautés ethniques et linguistiques.

Réviser la loi

À l’occasion d’une visite au Men’s Club de Côte-Saint-Luc, le 12 mai, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a dit ne pas exclure une modification de la loi électorale.

Rappelant que la CRÉ est un organisme indépendant et non –partisan, M. Couillard a déclaré que «le seul moyen» pour le gouvernement d’éviter des modifications territoriales injustes de certains comtés est de «changer les critères sur lesquels la commission se fonde pour prendre des décisions, et pour cela, nous avons besoin de changer la loi électorale», rapporte The Suburban.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus