Collaboration spéciale L'œuvre «L'Harmonie» de Peter Monk

Une nouvelle sculpture en marbre de Carrare d’Italie orne désormais le hall d’entrée de la bibliothèque Reginald-J.-P.-Dawson à Ville de Mont-Royal. L’artiste monterois Peter Monk a fait don à la ville où il a grandi de son œuvre «L’Harmonie», qui reflète, selon lui, les «mouvements de son âme.»

Toute en courbes et en rondeur, l’œuvre, de facture impressionniste, témoigne de l’adresse de l’artiste dans le taillage de la pierre. Malgré la matière rigide utilisée, M.Monk parvient à donner du mouvement et de la fluidité à sa sculpture.

«Je ne fais pas de plan de mes œuvres en avance, indique le sculpteur. J’approche le travail de la pierre comme le ski. Lorsque tu te trouves en haut de la pente, tu ne sais pas quels mouvements tu feras. Tu te laisses guider par l’instant. C’est instinctif, organique, je dirais même orgasmique.»

Le maire de VMR, Philippe Roy, a tenu à souligner le geste de son concitoyen. «Nous sommes honorés de pouvoir accueillir dans notre collection une sculpture de ce calibre.»

Peter Monk sculpte depuis plus de 35 ans. Diplômé du Musée des beaux-arts, de l’École des beaux-arts et du Centre Saidye Bronfman, il a pourtant laissé grandir son côté artistique dans l’ombre pendant plus de 15 ans.

Homme d’affaires chevronné, il installe à la fin des années 80 un studio dans les bureaux de sa compagnie. Il s’y exerce tous les matins avant de travailler. «Lorsque j’ai vendu ma compagnie en 2011, j’ai enfin pu sortir du placard», rigole-t-il.

Le sculpteur a réalisé plus de 150 œuvres au cours de sa carrière. Depuis sa retraite, il a commencé à donner des pièces autour de lui, notamment à l’Université McGill, dans l’objectif de «redonner à la vie» et de «faire une différence» dans la communauté.

Il espère par ailleurs pouvoir faire une collaboration avec la municipalité de Lac-Mégantic, afin de commémorer le déraillement ferroviaire tragique de 2013.

L’œuvre «L’Harmonie» de M. Monk est exposée en permanence dans le hall d’entrée de la bibliothèque Reginald-J.-P.-Dawson. Les autres sculptures de l’artiste peuvent être admirées en ligne.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!