Avec 42,2 ans, ex aequo avec LaSalle, Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles affiche le deuxième âge moyen le plus élevé des arrondissements montréalais, selon les plus récentes données du recensement 2016.

RDP-PAT et LaSalle se classent juste derrière Anjou (43,9 ans) au palmarès des arrondissements montréalais les plus vieux. Toutefois, en incluant l’ensemble des villes de l’île de Montréal, les populations de RDP-PAT et LaSalle chutent au 9e rang des populations les plus vieilles de l’agglomération.

De façon générale, le vieillissement de la population s’accélère dans la Ville de Montréal comme à l’échelle du pays, confirment les données de Statistique Canada. Au dernier recensement, il y avait plus de Montréalais âgés de 65 ans et plus que d’enfants de moins de 15 ans.

Aînés et démunis
Dans la pointe est de l’île, on constate la multiplication des résidences pour aînés et, «depuis quelque temps», le recours à l’aide alimentaire chez les personnes âgées, dont les chèques de pension de retraite ne suffisent plus à payer les dépenses.

«Les gens qui vieillissent sont de plus en plus démunis. Avant, c’était plutôt de jeunes gens sur l’aide sociale qui venaient. Maintenant, ce n’est plus juste ça. Il y a aussi des personnes âgées et des couples avec revenus de travail», relate la présidente du conseil d’administration d’Action Secours Vie d’Espoir, Louise Masquer.

Actifs aussi
Pour sa part, l’Association de défense des personnes retraitées et préretraitées de la Pointe de l’île (AQDR-PDI) met l’accent sur le fait que la population aînée demeure active.

«De plus en plus, les hommes comme les femmes vivent plus vieux et demeurent actifs dans leur milieu en participant à des activités, en s’impliquant dans un bénévolat, en faisant partie d’un comité de leur résidence s’il y a lieu», commente le coordonnateur principal Étienne Tremblay.

Enjeu: main-d’oeuvre
D’après la Chambre de commerce de l’est de Montréal, le vieillissement accéléré souligne l’importance de garantir une main-d’œuvre qualifiée et disponible aux entreprises.

«On voit venir ça depuis longtemps. Il faut hausser les taux de diplomation, recourir davantage aux travailleurs immigrants, reconnaître plus rapidement leurs compétences, aider les employeurs à mieux intégrer la diversité et mettre à niveau les compétences de la main-d’œuvre actuelle», revendique la PDG de la Chambre, Christine Fréchette.


Montréal-Est, ville liée la plus jeune

Montréal-Est est la ville liée la plus jeune de l’agglomération montréalaise, selon les données du plus récent recensement.

En 2016, l’âge moyen des 3850 résidents de Montréal-Est était de 39,6 ans (39,8 pour les femmes et 39,5 pour les hommes). En comparaison, l’âge moyen était de 40,6 ans dans l’ensemble de l’agglomération et de 40,3 ans pour la Ville de Montréal.

Pour le maire de Montréal-Est, cette donnée est «vraiment encourageante» parce qu’elle «indique que la Ville est sur la bonne route» avec ses investissements, comme la mise à jour d’infrastructures, la rénovation du Centre récréatif Édouard-Rivet en cours depuis 2016, le lancement d’un nouveau site web municipal en octobre dernier et la participation de la Ville à une appli mobile de signalement depuis le mois dernier.

«Cela répond davantage aux besoins et aux attentes de nos citoyens, nos entreprises, nos familles et nos aînés», estime Robert Coutu. «Nos efforts portent également sur l’avenir de nos jeunes, en collaboration avec la commission scolaire en termes de persévérance scolaire et formation en vue d’assurer une relève de qualité et des citoyens satisfaits.»


Jeune, le Plateau
C’est l’arrondissement montréalais Plateau Mont-Royal qui affiche l’âge moyen le plus bas (37,4 ans) de tous, tandis que celui d’Anjou présente l’âge moyen le plus élevé (43,9 ans), d’après une analyse de la Ville de Montréal basée sur les données du recensement 2016 divulguées mercredi.

Toutefois, lorsqu’on compare toutes les composantes de l’île de Montréal, l’arrondissement Anjou cède sa place à la Ville de Côte-St-Luc (45,8 ans), tandis que le Plateau demeure le territoire le plus jeune

En comparaison, l’âge moyen était de 40,6 ans dans l’ensemble de l’agglomération et de 40,3 ans pour la Ville de Montréal.

Dans les populations les plus jeunes, celle du Plateau est suivie par celles des arrondissements Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension (38,3 ans) et d’Outremont (38,5 ans).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!