Le Carrefour familial les Pitchou a 30 ans. Depuis le 25 octobre 1982, on estime que 5000 familles ont bénéficié des services offerts par plus de 500 employés et bénévoles.

Pour les parents de l’Est, cet anniversaire signifie « 30 années de rencontres, de discussions, de rires et de pleures [c’est aussi] des mains qui bricolent, des chansons inventées, des couches changées, etc. », explique la présidente du Carrefour, Caroline Otis.

Si le Carrefour vieillit, ceux qui le fréquentent aussi. « L’an dernier, nous avons accueilli un papa avec ses deux enfants, qui venait au Pitchou avec sa mère lorsqu’il était petit », confie la directrice générale du Carrefour, Josée Lafrenière.

Répondre aux besoins des parents

Les Pitchou sont un excellent compromis pour les parents qui veulent que leurs enfants socialisent sans les envoyer à la garderie, comme en témoigne Alexandra Séguin, mère d’une fillette de 16 mois. « Nous avons un très beau centre selon ce que j’entends quand je parle avec des gens d’autres régions. »

Né de l’engagement de parents du secteur, le Carrefour « a continué à être à l’écoute des besoins émergeant des familles et nous agissons avec autant de flexibilité que nous pouvons », raconte Mme Lafrenière, citant en exemple les activités de rencontre entre papas.

Des gens dévoués

En 2011, le Carrefour était fréquenté par 131 familles. Une chose demeure pourtant importante pour les animatrices du Carrefour, « nous ne prenons pas en charge des familles, nous les accompagnons et nous les prenons comme ils sont », précise Mme Otis.

Mais les Pitchou, ce n’est pas seulement des parents, mais aussi des bénévoles comme Johanne Loignon, une retraitée sans enfant, qui participe, notamment, à des activités pour développer la motricité des poupons. « C’est très gratifiant de pouvoir aider et conseiller des parents qui en ont besoin. Ça permet d’avoir des contacts humains. Je suis comme une grand-mère ou une tante », conclut-elle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!