Samantha Velandia/TC Media Des nouveaux panneaux ont été installés à l’angle du boulevard Saint-Jean-Baptiste et de la rue René-Lévesque.

Vieillissement de la population oblige, Montréal changera bientôt les panneaux d’identification des rues pour les rendre plus visibles pour les aînés. Un projet pilote lancé par la ville-centre prévoit l’installation d’une vingtaine de ces nouveaux écriteaux sur certaines artères de Pointe-aux-Trembles.

Le projet mis sur pied par la Direction des transports de Montréal, s’inscrit dans le cadre du plan d’action MADA (métropole amie des aînés).

Les panneaux en question sont plus grands que ceux qui sont actuellement utilisés sur le réseau artériel. Ils devraient aider les personnes âgées à se déplacer, de jour, comme de soir.

«La Ville de Montréal fait face à un vieillissement de sa population. Il s’agit d’un phénomène qui s’amplifiera dans les prochaines années, alors la municipalité a adopté une démarche visant à améliorer les conditions de vie des aînés sur son territoire en commençant par ses services et ses infrastructures», explique Geneviève Dubé, relationniste de la ville.

Trois types de panneaux
Avant de tout changer, Montréal veut mesurer l’efficacité de trois prototypes développés par des professionnels provenant des milieux de l’optométrie et de la signalisation routière; un panneau avec fond bleu et lettrage blanc, un panneau blanc et lettrage noir typique de Montréal et un nouveau panneau gris avec lettrage blanc avec le logo de la ville dans un carré rouge.

Ce dernier sera d’ailleurs celui qui sera utilisé dans le quartier de Pointe-aux-Trembles. Une vingtaine de panneaux y seront fixés d’ici la fin de l’automne

«Ils permettront d’évaluer la localisation optimale des panneaux aux intersections, la taille du texte, la couleur de fond des plaques, la bordure, les divers espacements, les pellicules réfléchissantes, le format de la plaque et la présence du logo de la Ville. Au terme de cet exercice, un seul type de panneau sera sélectionné », indique Mme Dubé.

Panneaux superposés
Récemment, des citoyens ont été surpris de constater deux panneaux quasi identiques superposés à une même intersection. Mme Dubé explique que cela permet d’évaluer une ou plusieurs caractéristiques précises.

«Par exemple, deux panneaux semblables, mais comportant une pellicule réfléchissante différente peuvent être installés l’un au-dessus de l’autre. Des évaluations sur le terrain, de soir, permettront de sélectionner la pellicule réfléchissante la plus efficace pour le type de panneau testé», dit-elle.

À Pointe-aux-Trembles, 18 panneaux seront installés sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste entre les rues René-Lévesque et Forsyth.

«Dans l’ensemble, les commentaires ont été très positifs, tant pour ce qui est de la nouvelle grosseur des panneaux que de leur localisation», ajoute la relationniste.

Selon les résultats des différents projets pilotes, la Direction des transports prévoit l’installation du panneau type qui sera sélectionné sur certains tronçons actuellement en réaménagement, dont la rue Sherbrooke, entre Saint-Germain et Charlemagne.

Ensuite, la Ville finalisera les relevés terrain puis fera un rapport qui devrait être présenté en début d’année 2016 aux instances politiques. Une orientation dans ce dossier devrait être connue au printemps suivant.

Selon Mme Dubé, il est toutefois encore trop tôt pour parler des coûts qui représenteraient le remplacement des panneaux dans le réseau artériel de la municipalité.

Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles n’est pas le seul arrondissement à faire partie de ce projet pilote, celui de Saint-Laurent a également accueilli une cinquantaine de pancartes semblables au printemps dernier.

 

 

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!