Photo gracieuseté Les fermes Lufa possèdent déjà trois serres commerciales sur des toits, situées à Ahuntsic, Laval et Anjou.

Les fermes Lufa ont signalé leur intérêt pour créer la zone d’agriculture urbaine qui devrait être installée sur le toit du futur centre de traitement des matières organiques.

Le Centre de traitement des matières organiques (CTMO) de Rivière-des-Prairies devrait entrer en opération en 2020. La Ville de Montréal, à l’origine du projet, souhaite y intégrer un projet d’agriculture urbaine sur le toit.

Après avoir lancé un appel d’offre en 2016, le Service de la gestion et de la planification immobilière (SGPI) de la Ville vient de signer une entente de confidentialité avec l’entreprise Les fermes Lufa inc.

Les fermes Lufa pourraient «louer une partie du toit pour l’installation d’une serre permettant une production agricole», détaille le sommaire décisionnel du conseil municipal.

Décisions antérieures
L’installation d’une zone d’agriculture urbaine sur le CTMO a pour but «de renforcer le caractère exemplaire de ces projets». Cette idée a émergé dès le début des séances d’information organisées par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur le projet de construction du centre de compostage.

Pour rappel, la Ville de Montréal souhaite construire quatre centres de traitement des matières organiques d’ici 2020, dont la réalisation en mode conception-construction-exploitation-entretien (CCEE) d’un centre de biométhanisation à Montréal-Est et deux centres de compostage, en bâtiment fermé, à Rivière-des-Prairies et Saint-Laurent.
L’appel d’offres pour le CTMO du RDP-PAT a été lancé le 24 mai 2017.

Spécialistes des fermes urbaines
Les fermes Lufa possèdent déjà trois serres commerciales sur des toits, situées à Ahuntsic, Laval et Anjou. La compagnie utilise des méthodes de culture hydroponique, c’est-à-dire, hors-sol. La production des fermes est vendue dans tout le Québec, via un service de paniers de légumes déposés à domicile ou dans des points relais.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!