Samantha Velandia/TC Media Donald Berrigan du Centre multimédia de l’est de Montréal, en compagnie de son équipe.

Les résidents de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles pourront bientôt chanter leur fierté. Un contrat de 119 000 $ a été octroyé à un organisme de l’est de Montréal afin que ce dernier produise un hymne pour l’arrondissement dans le cadre du 375e anniversaire de la métropole.

Le contrat de gré à gré qui a été accordé au Centre multimédia de l’est de Montréal (CMEM) inclut la réalisation d’un vidéo-clip et la production de deux spectacles à l’été 2017.

Donald Berrigan, coordonnateur et réalisateur au CMEM, explique que la création de l’hymne aura pour but de «rassembler» les citoyens de deux quartiers de l’arrondissement, «séparés par l’autoroute 40.»

«Un hymne, ça soulève des passions, crée des émotions et nous rends fiers d’appartenir à une place ou à un groupe. On veut quelque chose qui donne la chair de poule et qui développe un sens d’appartenance chez les citoyens», dit le coordonnateur.

Des consultations citoyennes
M. Berrigan explique que l’hymne comportera des éléments historiques et patrimoniaux, mais reflètera également le présent des citoyens de l’arrondissement.

«Il y aura des consultations citoyennes à chaque étape du processus de création. Les citoyens, organismes et élus auront leur mot à dire.»

Le coordonnateur estime que cette «synthèse» sera prête d’ici la fin de l’automne.

«Le parolier que nous allons embaucher pourra alors commencer la composition des paroles. Une fois que ce sera fait, nous ferons appel à un professionnel afin que ce dernier donne une couleur musicale à ce texte.»

Un vidéo-clip
Un vidéo-clip de l’hymne sera ensuite tourné à des endroits emblématiques de l’arrondissement.

Des groupes citoyens pourront également prendre part à cette étape de la création de l’hymne.

«Nous allons probablement faire appel à des chorales du secteur, des jeunes, des aînés, tous ceux qui voudront prendre part au projet seront les bienvenus», indique M. Berrigan.

Trois autres projets

Trois autres projets de l’arrondissement ont été retenus dans le cadre de l’appel de projets de quartier pour les festivités du 375e anniversaire.

Caroline Perras, agente de développement culturelle à l’arrondissement, signale que la facture de 119 000 $ pour la création de l’hymne s’explique par l’ampleur du projet.

«Aussitôt qu’on fait des créations multimédias, comme c’est le cas de l’hymne avec le tournage d’un vidéo-clip, la facture peut monter assez vite. Il ne faut pas oublier non plus que ce montant inclut la préparation de deux spectacles, les enregistrements, l’embauche de professionnels, etc.»

Elle ajoute également que ce projet «ne sera pas aussi éphémère» que d’autres, laissant un legs aux citoyens.

«L’hymne perdurera dans le temps et sera toujours aussi accessible. Nous avons bon espoir que d’ici une cinquantaine d’années, il sera toujours là pour représenter les gens de l’arrondissement.»

Les consultations citoyennes pour la conception de l’hymne devraient avoir lieu au courant de l’été.

Une enveloppe budgétaire de 276 000 $ a été réservée pour la réalisation des projets pour les festivités du 375e anniversaire à l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!