Les élus de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles ont adopté une résolution, lors de la séance du conseil du 5 décembre, pour que le projet de revitalisation du boulevard Gouin Est fasse partie des prochains investissements de la ville-centre.

Le boulevard Gouin Est a été classé parmi les 10 pires routes du Québec selon le palmarès CAA-Québec au cours des deux dernières années. Il est hasardeux pour les cyclistes et les piétons d’emprunter cette voie, particulièrement à l’approche de l’hiver, puisqu’il n’y a pas de trottoirs.

Alors que la revitalisation de ce boulevard, sous la responsabilité de la ville-centre depuis 2015, devait être imminente à la suite d’un engagement électoral de Denis Coderre en septembre dernier, voilà que les investissements sont aujourd’hui incertains.

«Nous attendons toujours de connaître quels seront les investissements de la nouvelle administration pour les trois prochaines années», indique Chantal Rouleau, mairesse de l’Arrondissement.

Afin de rafraîchir la mémoire aux nouveaux élus de la Ville de Montréal, les conseillers de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et leur mairesse ont adopté à l’unanimité une résolution afin que la ville-centre «prévoie les sommes nécessaires» pour revitaliser une fois pour toutes ce boulevard.

«On souhaite que ça soit fait d’urgence, souligne la mairesse en entrevue avec TC Media. Il faudra d’abord réaliser les études techniques, c’est un long processus à planifier».

Mouvement citoyen
Corinne Tastayre, résidente de ce secteur, milite depuis longtemps dans ce dossier et demande à l’administration Plante d’agir au plus vite. En septembre dernier, elle a déposé une pétition de 2500 noms à l’arrondissement pour faire pression. Elle a aussi fait campagne afin que le boulevard soit élu pire route au printemps dernier.

«Avec l’hiver qui arrive, c’est encore plus inquiétant pour les piétons et les poussettes. Il y a des endroits où la chaussée tombe dans la rivière. Avec la crue importante du printemps dernier, c’est encore pire», dit celle qui était présente à la séance de conseil d’arrondissement.

Elle est ainsi bien au fait du dossier notamment pour avoir participé à l’élaboration du Plan directeur de revitalisation du boulevard Gouin déposé en 2015. Elle ne voudrait surtout pas que tout ce travail tombe à l’eau. «Ça représente une bonne année de travail», dit-elle.

Mme Tastayre demeure toutefois positive et se réjouit de «travailler dans le même sens» que les élus de son arrondissement. «C’est certain que je vais continuer de faire campagne pour que Gouin garde son titre de pire route tant que rien n’est fait», ajoute-t-elle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!