Afin de soutenir les enfants en difficulté, une Laurentienne a lancé la Fondation Trône d’Enfants (FTE). Chacune de ses campagnes de financement ciblera une région du monde, à commencer par la Palestine. La jeune femme aimerait par la suite venir en aide aux enfants de l’hôpital Sainte-Justine.

«Nous avons choisi d’aider les enfants en Palestine, car ce territoire est toujours en guerre, donc on veut leur donner un peu d’espoir», souligne la cofondatrice Imane Boudaa.

Pour récolter des fonds pour sa première cause, FTE a créé une ligne de vêtements nommée «Collection 1948», composée de t-shirts et de chandails à capuchon. Des messages comme «Peace in the Middle East» sont inscrits sur certains d’entre eux. Le nom de la collection référence à une date représentative, soit la première guerre israélo-arabe.

Réfugiés
Lorsqu’elle a effectué du bénévolat dans le cadre d’un cours au Collège de Bois-de-Boulogne, l’année dernière, l’étudiante de 19 ans, aujourd’hui aux HEC, a eu le déclic.

«On aidait des réfugiés syriens, notamment deux jeunes femmes avec qui nous avons beaucoup échangé, raconte-t-elle. On a pris conscience qu’on était vraiment choyés en ayant grandi ici et qu’on pouvait agir.»

Pour ce projet de longue haleine, Imane Boudaa et son acolyte Nour Mohamed Assaad, se sont entourés d’une directrice artistique, notamment pour concevoir le design de la ligne de vêtements, Asma Lina Kherrat, et d’un informaticien, Abdul Chahal.

Après plusieurs mois de recherches et de réseautage, qui leur ont permis de trouver un mentor, la journaliste Selma Régragui, ils ont lancé le processus pour créer la fondation en juillet.

Éduquer
Les vêtements vendus par FTE permettront, selon Mme Boudaa, de susciter le dialogue et d’éduquer les gens à certaines causes.

La cofondatrice insiste sur le côté apolitique de leur fondation. Elle pense déjà à leur deuxième campagne qu’elle voudrait consacrer aux enfants malades de l’hôpital Sainte-Justine.

«Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain. S’ils sont bien traités, ils seront de bons leaders», ajoute Mme Boudaa.

Les fonds récoltés grâce à la vente en ligne des vêtements, offerts au prix de 20 à 30$, seront intégralement versés à Human Concern International, après paiement des fournisseurs et des taxes. L’organisme à but non lucratif a pour objectif de réduire la pauvreté dans le monde à l’aide du développement durable.

Informations et boutique en ligne: childrensthrone.com

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus