«Il faut aussi savoir que si on devait payer les bénévoles, cela représenterait des fortunes. L’action bénévole est un trésor humain inestimable qui permet le maintien d’une certaine paix sociale», pense Henriette Konté, directrice générale de l’ABC (Action communautaire bénévole) de Saint-Laurent.

«Parmi les missions de l’ABC, il s’agit de lutter contre la pauvreté, de lutter contre l’exclusion sociale, explique Henriette Konté. L’investissement personnel de bénévoles, triés sur le volet et accompagnés, que nous accueillons nous permet de les envoyer dans toutes sortes de structures, d’associations ou d’organismes. On parle d’aide aux devoirs, de couvertures de livres, de clinique d’impôts, de paniers de Noël, de festivals, etc…»

«L’ABC Saint-Laurent est un carrefour d’entraide. Nous proposons un grand volet  »personnes âgées », pour du transport médical, de l’accompagnement, social, des visites d’amitié, du gardiennage etc. Nous coordonnons pas moins de 1050 bénévoles.» Et pourtant l’équipe d’Henriette Konté ne compte que six personnes !

«Nous faisons la promotion de l’action bénévole en tenant compte des aspirations de chacun. La concertation avec le milieu est la clé, insiste la directrice générale. On ne peut rien faire si on ne le fait pas ensemble ! Et si ton équipe adhère à ta vision, tu peux aller très loin…»

«Environ 70% des nouveaux bénévoles sont des arrivants à Montréal ou des immigrants au Québec. L’ABC est pour eux une porte d’entrée à l’intégration. Mais c’est aussi une expérience de travail et une expérience québécoise. Cette approche favorise l’implication. En raisons de ces migrations, de plus en plus de nos bénévoles sont extrêmement qualifiés.

«Auparavant, nombre de personnes âgées se consacraient au bénévolat. Maintenant, ces bénévoles sont de plus en plus de jeunes, nous avons d’ailleurs un grand volet Jeunesse dans notre programme de bénévoles.»

«On s’y prend tôt, oui, admet Henriette. On fait de la sensibilisation dans les écoles auprès des 5e et 6e années. Sinon, un travail bénévole peut commencer à partir de 12 ans, sachant que l’âge moyen des bénévoles se situe entre 18 et 40. Les jeunes réclament souvent à participer à des événements spéciaux. Beaucoup vont sur les grands événements. Et c’est un peu l’objectif que l’on a priorisé.»

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!