Alors que BIXI vient d’annoncer en grande pompe l’arrivée de 1000 vélos supplémentaires en 2017, un grand pan du nord et de l’est de Montréal reste toujours dépourvu de ce service.

À ce jour, aucun plan n’est prévu pour l’ajout de BIXI dans les arrondissements de Montréal-Nord, Anjou, Saint-Léonard et Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

«Pour l’instant, on y va graduellement, étape par étape», assure Bérangère Thériault, porte-parole de BIXI-Montréal, qui assure que son organisme reste néanmoins ouvert à un élargissement de ses services dans les prochaines années.

«On est très fier, très content de nos débuts», précise la représentante de BIXI, organisme racheté par la Ville de Montréal en 2014.

«On doit respecter une distance de 300m entre chaque station. On doit donc se développer en toile d’araignée, développe Bérangère Thériault. L’idée est d’abord optimiser notre réseau, renforcer les points névralgiques de la ville, puis on étire tranquillement notre implantation.»

Les élus optimistes
Mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau se dit «optimiste» quant à l’arrivée éventuelle de vélos en libre-service dans un avenir proche.

«On voit que le déploiement est de plus en plus important sur l’île. J’ai hâte que ce service arrive dans l’arrondissement. Je suis partante pour toutes les innovations qui permettront d’améliorer les transports et la mobilité sur notre territoire. Les responsables connaissent nos attentes et y travaillent», indique l’élue.

Du côté de Montréal-Nord, l’espoir est également au rendez-vous. «On veut faire partie de cette famille BIXI, affirme Christine Black, la mairesse de l’arrondissement qui certifie qu’un tel service serait très apprécié.

«Le métro est un peu loin et beaucoup de résidents n’ont pas de voiture. Ça leur permettrait de circuler, d’avoir une meilleure alternative pour se déplacer entre les arrondissements. Avec la venue du SRB sur Pie IX et nos projets de pistes cyclables, ça aurait du sens», reprend Christine Black.

540 stations dès 2017
Grâce à un investissement de 3,9M$, 1 000 vélos de sept vitesses, 80 stations et 2 214 nouveaux points d’ancrage vont être ajoutés dès le printemps 2017 au parc actuel de BIXI qui compte déjà 5 200 vélos, 9 670 points d’ancrage et 460 stations sur l’ensemble du territoire montréalais, mais aussi à Longueuil et Westmount.

540 stations intelligentes, au coût de 869 000$, seront en outre mises en place. Elles permettront aux usagers d’emprunter un vélo par le biais d’une carte Opus.

Depuis le début de l’année 2016, plus de 223 000 personnes ont utilisé un BIXI. Les déplacements quotidiens sont également passés de 16 000 à 21 000 en l’espace d’un an.

Aucun échéancier n’est cependant avancé par BIXI concernant une expansion dans le grand est de l’île.


L’emplacement des 80 nouvelles stations BIXI en 2017
Plateau–Mont-Royal: 15
Ville-Marie: 15
Sud-Ouest: 9
Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce: 5
Outremont: 2
Verdun: 5
Mercier–Hochelaga-Maisonneuve: 5
Rosemont–La Petite-Patrie: 7
Villeray–Saint-Michel–Parc Extension: 5
Ahuntsic–Cartierville: 5
LaSalle: 1
Parc Jean-Drapeau: 1
Événement corporatif et festivals: 5

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus