Audrey Gauthier/TC Media Une nouvelle voie cyclable a vu le jour sur les rues Verdier et de Lisieux, cet été.

L’arrondissement de Saint-Léonard ajoute deux voies cyclables à son réseau afin de se connecter aux arrondissements voisins.

Au cours de l’été, les rues Verdier et de Lisieux ont accueilli une première voie cyclable, de la rue De Paisley à la rue Jean-Talon. Celle-ci rejoindra la piste cyclable de la rue Saint-Zotique, dans Rosemont–La Petite-Patrie.

«Notre objectif est de développer notre réseau cyclable afin de le relier à nos équipements sportifs et scolaires. Les rues sélectionnées ont été choisies dans cet état d’esprit. Pour les rues Verdier et de Lisieux, c’est dans l’optique de se rendre au parc Ladauversière. Ainsi, un premier parc au sud de l’autoroute Métropolitaine sera connecté à notre réseau cyclable», indique Johanne Couture, directrice de l’aménagement urbain et des services aux entreprises à Saint-Léonard.

Alors que les voies cyclables se terminent à la rue Jean-Talon, des pictogrammes ont été peints sur ces deux rues, entre les rues Jean-Talon et des Angevins, afin de les connecter au parc Ladauversière.

Cet automne, le boulevard Couture aura droit au même traitement, entre la limite ouest de l’arrondissement et la rue du Saguenay, afin de se connecter au réseau cyclable de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

«C’était un de nos grands objectifs de relier Saint-Léonard à ses arrondissements voisins dans notre réseau cyclable», déclare le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet.

Nord/Sud
Malgré l’ajout de ces deux circuits, l’arrondissement n’a toujours pas de voies cyclables qui permet de franchir le territoire du nord au sud.

«C’est une grande lacune. Langelier, Lacordaire et Viau sont difficiles pour une piste cyclable et Provencher est trop étroite et il y a toujours du trafic. Nous pensions qu’avec les travaux au viaduc de la rue du Champ-d’Eau nous aurions eu une possibilité, mais ça n’a pas été le cas», souligne M. Bissonnet.

L’élu espère que la réfection du viaduc du boulevard Les Galeries D’Anjou permettra de résoudre ce problème.

«Le ministère des Transports m’a dit qu’il y aménagerait une piste cyclable. C’est une opportunité rêvée. Ça améliorerait de beaucoup notre réseau cyclable», se réjouit M. Bissonnet.

Les projets de voies cyclables pour 2018 ne sont pas encore connus. Néanmoins, selon le réseau cyclable projeté de l’agglomération de Montréal, une voie cyclable serait aménagée sur la rue Jarry afin de traverser l’arrondissement jusqu’à Anjou. De plus, il serait possible de se rendre à Montréal-Nord grâce à une future voie cyclable traversant le Domaine Chartier, par la rue du Saguenay.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!